Apocalypse #15: Apocalypse chapitre 9:1-11 La Cinquième trompette de l’apocalypse, « Le premier malheur »

Apocalypse #15: Apocalypse chapitre 9:1-11 La Cinquième trompette de l’apocalypse, « Le premier malheur »

Prédication de Michel Bohrer, 2018_01_02, église AB Vevey

titre: Apocalypse #15: Apocalypse chapitre 9:1-11 La Cinquième trompette de l’apocalypse, « Le premier malheur » , (écoutez/visualiser ci-dessus).

Résumé : Au travers des jugements des quatre premières trompettes (que nous trouvons au chapitre 8 de l’Apocalypse), les hommes ne sont pas affectés directement. Certes, les jugements divins sur la végétation, les océans, les fleuves et les sources d’eau, ainsi que sur les astres, rendent la vie quotidienne difficile. Mais l’homme est encore épargné. Les trois dernières trompettes sont distinctes des quatre premières ; elles sont appelées « malheur ».

Introduction

Au travers des jugements des quatre premières trompettes (que nous trouvons au chapitre 8 de l’Apocalypse), les hommes ne sont pas affectés directement. Certes, les jugements divins sur la végétation, les océans, les fleuves et les sources d’eau, ainsi que sur les astres, rendent la vie quotidienne difficile. Mais l’homme est encore épargné.

C’est ce que Satan a répondu à l’Éternel concernant Job qui était resté intègre malgré ses épreuves : « Peau contre peau ! Tout ce qu’un homme possède, il est prêt à l’échanger contre sa vie » (Job 2.4 ).

Il y a une différence nette entre toucher aux biens d’un homme et toucher à sa personne même (sa santé, sa vie). Maintenant, les jugements divins touchent les êtres humains, ceux qui n’ont pas le sceau de Dieu sur le front. L’intensité du jugement est donc bien plus grande.

Les trois dernières trompettes sont distinctes des quatre premières ; elles sont appelées « malheur ».

Mais si vous êtes enfant de Dieu, vous ne traverserez pas ces épreuves. Cette 5ème trompette, ce premier malheur, n’est pas « notre bienheureuse espérance » (Tite 2.13 ).

Ces événements auront lieu durant la grande tribulation. L’Église – les véritables croyants en Jésus-Christ – auront été enlevés avant que ne commencent les sept ans de la tribulation mondiale. Une question et sa réponse nous aide à mieux comprendre cela…

Question : La tribulation mondiale fait-elle partie de la colère de Dieu qui est à venir (cf. Apoc 6.6-17 ) ? Oui ! Nous en serons délivrés. Car le croyant en Jésus-Christ est délivré de toute colère, car Jésus a payé pour tous ses péchés. La colère de Dieu est tombée sur son Fils Jésus-Christ (És 53.5-6 ). Rappelez-vous les paroles de Paul à l’Église de Thessalonique : « Jésus … qui nous délivre de la colère à venir » (1Thes 1.10).

Je vous invite à ouvrir votre Bible dans le livre de l’Apocalypse, au chapitre 9.

LE PUITS DE L’ABÎME EST OUVERT

Versets 1-2 :

« Le cinquième ange sonna de la trompette et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. La clé du puits de l’abîme lui fut donnée. Elle ouvrit le puits de l’abîme et une fumée pareille à celle d’une grande fournaise monta du puits ; le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits ».

L’apôtre Jean écrit : « je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre ». Quelle est cette étoile ? Une étoile peut signifier « un astre » (cf. Apoc 8.12 ). Mais, ce terme est souvent employé pour décrire une personne : une star du foot, une star à l’écran (Apoc 1.20  ; Job 38.7 ) ; les étoiles sont donc des anges).

Dans notre texte, cette étoile est décrite comme « étant tombée du ciel (préposition grecque « ek ») sur la terre » (préposition grecque « eis »). Les termes employés nous font penser à une étoile, une personne, qui a été éjectée hors du ciel et jetée sur la terre.

Ici, le terme « étoile » ne peut pas être un astre, car cette étoile est dotée d’autorité et d’intelligence. Pouvez-vous penser à un ange décrit dans la Bible, comme étant jeté du ciel sur la terre ?

Lisons ces paroles en Apocalypse 12.7-9 ,12 :

« Il y eut alors une bataille dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Le dragon et ses anges combattirent aussi, mais ils ne furent pas les plus forts, et il n’y eut plus de place pour eux dans le ciel. Il fut jeté dehors, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui égare toute la terre ; il fut jeté sur la terre et ses anges furent jetés avec lui… Verset 12 : … Malheur à vous, habitants de la terre et de la mer, car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il lui reste peu de temps ».[1]

Probablement, l’étoile mentionnée en début du chapitre 9, décrite comme étant tombée du ciel sur la terre, est le diable. Il sera jeté sur la terre suite au combat entre les forces du bien (l’archange Michel et ses anges) et les forces du mal (le diable et ses anges déchus).

Cet événement aura lieu, semble-t-il, au début de la grande tribulation. Cela signifie que Satan sera très actif sur la terre durant les derniers 42 mois de la tribulation mondiale.

Que fait cette étoile, Satan ?

Il ouvre le puits de l’abîme. Le terme « abîme » se trouve sept fois dans l’Apocalypse, et seulement deux fois ailleurs (Apoc 9.1-2 ,11 ; 11.7 ; 17.8 ; 20.1,3 ; Luc 8.31  ; Rom 10.7 ).

L’abîme est l’endroit où se trouvent les démons qui ont été emprisonnés. Certains démons sont confinés dans l’abîme et ils ne peuvent en sortir que par la volonté permissive de Dieu. Lorsque Jésus a délivré un homme d’une légion de démons, ceux-ci ont supplié Jésus de ne pas les envoyer dans l’abîme (Luc 8.28-31 ).

Le diable est sous le contrôle absolu de Dieu, et de Jésus-Christ qui détient « les clés de la mort et du séjour des morts » (Apoc 1.18 ). Un jour, Satan sera enchaîné et jeté dans le même abîme (20.3) pour une période de 1000 ans, durant le règne de Jésus-Christ sur la terre.

Que se passe-t-il lorsque l’ange ouvre le puits de l’abîme ? « Une fumée pareille à celle d’une grande fournaise » monte de l’abîme. Une fumée telle que le soleil et l’air en sont obscurcis. Nous ne sommes pas ici dans une pollution d’ordre naturel (conséquente aux activités humaines, mais surnaturel. L’homme n’a plus aucun contrôle sur ce qui se passe.

Est-ce que vous pensez que nous avons un sérieux problème de pollution aujourd’hui ? Ce n’est rien, comparé à ce qui sera un jour. Durant le jugement de la cinquième trompette, la pollution sera due à l’activité de démons qui auront été libérés de leur prison. Ils envahiront la terre. La terre et ses habitants entreront dans un temps d’oppression satanique et démoniaque.

Aujourd’hui, le puits de l’abîme est fermé. Combien les habitants de la terre devraient rendre grâces à Dieu de ce que le puits de l’abîme est fermé !

Par le Saint-Esprit, Dieu retient le mal sur la terre. Sans l’œuvre souveraine de l’Esprit Saint qui retient le mal, la situation de ce monde serait catastrophique, car le diable aurait libre cours pour assujettir les êtres humains et accomplir son œuvre de destruction.

Selon 2 Thessaloniciens 2.6-10 , une des œuvres essentielles du Saint-Esprit est de retenir le mal. Le Saint-Esprit est l’instrument divin par lequel Dieu retient le mal.

L’argument de Paul dans ce chapitre est que le jour du Seigneur – un temps où Dieu interviendra sur la terre en jugement et en bénédiction – ne peut pas avoir lieu avant que l’apostasie ne soit arrivée et que l’homme impie (l’antichrist) ne soit révélé.

Au verset 6, il dit, « Vous savez ce qui le retient », parlant de « l’homme impie », l’antichrist : « ce » (le genre est neutre), il s’agit d’un principe, d’une puissance qui retient l’antichrist.

Et au verset 7, le texte mentionne « Celui qui le retient » : « celui » (le genre est masculin), il s’agit d’une Personne.

Seul Dieu lui-même, en la personne du Saint-Esprit, a la puissance de retenir le mal sur la terre. Lors de l’enlèvement de l’Église, le Saint-Esprit sera toujours présent dans le monde, mais il ne sera plus résident (tel qu’il l’est aujourd’hui en résidant dans les croyants).

Êtes-vous reconnaissant de l’œuvre souveraine du Saint-Esprit durant le temps de l’Église, qui retient le mal ? Lorsque le Saint-Esprit sera enlevé – avec l’Église – alors le mal et la corruption sur la terre n’auront plus de frein.

DES SAUTERELLES SORTENT DE L’ABÎME

La cible de ces sauterelles (v. 3-4)

Versets 3-4 :

« Des sauterelles sortirent de la fumée et couvrirent la terre, et un pouvoir semblable à celui des scorpions de la terre leur fut donné. Elles reçurent l’ordre de ne pas faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas l’empreinte de Dieu sur le front ».

Que peut-il sortir du puits de l’abîme ? Que des choses ou des puissances maléfiques. Par son refus obstiné de Dieu, l’homme s’est ouvert aux forces du mal. Pour l’homme, il n’y a rien de pire. Mais dans tout cela, DIEU RESTE SOUVERAIN.

Placez-vous dans les chaussures des habitants de la terre en ce temps-là. Ils verront une fumée si épaisse qu’elle obscurcira le soleil et l’air. Ils seront impuissants face à ce phénomène. Puis ils constateront avec effroi le débarquement d’un nombre incalculable de sauterelles, qui envahiront la terre. À nouveau, ils seront impuissants. Avec stupeur, ils constateront qu’il ne s’agit pas de sauterelles ordinaires.

Les sauterelles ordinaires sont une véritable plaie. Elles peuvent réduire une région ou un pays à la famine, en dévorant toute la végétation. Rappelez-vous de la huitième plaie de l’Égypte (Ex 10.12-20 ).

Qui sont ces sauterelles ?

Elles ne sont pas des sauterelles ordinaires, de couleur jaune ou verte, avec deux longues pattes postérieures et deux longues antennes.

  • Ces sauterelles sortent de « l’abîme » (l’endroit où des démons sont confinés) ;
  • Elles ont à leur tête « l’ange de l’abîme », appelé « Destructeur » ;
  • Leur mission est de « tourmenter » les hommes pendant cinq mois.

Venant de l’abîme, ayant pour roi « l’ange de l’abîme » appelé « destructeur » (v. 11), ces sauterelles sont de nature démoniaque. Probablement des démons qui prennent la forme de ces sauterelles. Pouvez-vous imaginer la planète assiégée par un nombre incalculable de démons particulièrement méchants ? C’est comme si vous preniez une partie de l’enfer et que vous le placiez sur la terre.

Selon la volonté permissive divine, ces sauterelles ont l’ordre de ne pas s’attaquer à la végétation (ce qu’il en reste après le jugement de la 1ère trompette, cf. Apoc 8.7 ), « mais seulement aux hommes qui n’avaient pas l’empreinte de Dieu sur le front ». Cela signifie que tous les habitants de la terre seront à la merci de ces sauterelles maléfiques, excepté les 144’000 Juifs qui ont été scellés (Apocalypse 7 ), probablement aussi ceux qui se sont tournés vers le Seigneur jusque-là.

  • La mission de ces sauterelles (v. 5-6)

Versets 5-6

« Il leur fut permis, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois. Le tourment qu’elles causaient était comme celui causé par le scorpion quand il pique un homme. Durant ces jours-là, les hommes rechercheront la mort et ne la trouveront pas. Ils désireront mourir, mais la mort fuira loin d’eux ».

Quelle est la mission de ces sauterelles ? Tourmenter les hommes qui n’ont pas la marque de Dieu.

Les souffrances causées par ces sauterelles sont considérables, comparables à celles causées par la piqure d’un scorpion. La douleur causée par la piqure d’un scorpion est l’une des plus intenses qu’un animal puisse infliger à l’être humain. Dans certaines régions du globe, certains scorpions peuvent mettre la vie d’un individu en danger. Des petits enfants peuvent en mourir.

Songez combien il sera difficile pour l’homme d’être à l’abri de ces sauterelles maléfiques. Elles peuvent se cacher dans l’obscurité. Elles volent où elles veulent et elles peuvent foncer sur un individu avant qu’il ne s’en aperçoive.[2]

Mais aussi terrible que soit ce jugement de la cinquième trompette, Dieu mettra des limites au pouvoir de ces démons :

  • Ces sauterelles ne peuvent que s’attaquer aux hommes qui n’ont pas la marque de Dieu sur le front ;
  • Elles ne peuvent pas les tuer, mais seulement les tourmenter ;
  • Leur action est limitée à cinq mois.

Quel sera l’effet de ces tourments sur les habitants de la terre ?

Les tourments des hommes seront si grands qu’ils préféreront la mort à la vie. Ils tenteront de s’enlever la vie, mais ils ne le pourront pas. Comment est-ce possible ?

Une explication est que le contrôle des démons sur les habitants de la terre – sous la souveraineté de Dieu – sera tel que ceux-ci n’auront plus le libre choix de s’enlever la vie Ils devront endurer les souffrances – au niveau du corps et de l’âme – causées par ces sauterelles durant cinq mois[3]. En résumé, la possibilité de mourir pour échapper aux souffrances leur sera enlevée. Ils devront assumer leur choix et ses conséquences ! (« Exit » n’aura aucun client en ce jour-là !)

Comme la Bible le souligne, le fait de rejeter ou d’ignorer Jésus-Christ, qui est venu pour détruire les œuvres du diable et pour nous sauver de notre péché, n’est pas sans conséquence.

  • L’aspect terrifiant de ces sauterelles (v. 7-11)

Versets 7-11 :

« Ces sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat. Elles avaient sur la tête comme une couronne d’or, et leur visage était pareil à celui d’un homme. Elles avaient des cheveux semblables à des cheveux de femme et leurs dents étaient comme celles des lions. Leur poitrine était comme une cuirasse de fer et le bruit de leurs ailes ressemblait à celui de chars tirés par plusieurs chevaux qui courent au combat. Elles avaient des queues armées de dards comme les scorpions, et c’est dans leur queue que se trouvait leur pouvoir de faire du mal aux hommes durant cinq mois. À leur tête, elles avaient comme roi l’ange de l’abîme, appelé en hébreu Abaddon et en grec Apollyon ».

Dans ce chapitre, il y a plus de conjonctions (tel que le mot « comme ») que dans tout autre chapitre de la Bible. Jean utilise ces termes de comparaison pour essayer de décrire ces sauterelles particulières. Il en souligne huit aspects :

  • Dans leur aspect général, ces sauterelles ressemblent à « des chevaux préparés pour le combat » (v. 7)
  • « Elles avaient sur la tête comme une couronne d’or » (v. 7)
  • « Leur visage était comme celui d’un homme » (v. 7)
  • « Elles avaient des cheveux comme des cheveux de femme » (v. 8)
  • « Leurs dents étaient comme celles des lions » (v. 8)
  • « Leur poitrine était comme une cuirasse de fer » (v. 9)
  • « Le bruit de leurs ailes était comme le bruit de chars tirés par beaucoup de chevaux qui courent au combat » (v. 9)
  • Enfin, « elles avaient des queues armées de dards comme les scorpions » (v. 10)

Telle est la description que l’Écriture nous donne de ces sauterelles qui sortent de l’abîme. Elles ont une grande puissance et elles sont féroces. Ce tableau dépeint par Jean souligne la puissance surnaturelle que possède Satan et le monde des démons, en particulier envers les incroyants[4]. Autant l’aspect que le bruit de ces sauterelles sont terrifiants.

Le verset 11 souligne que ces sauterelles ont un roi. Ce roi est « l’ange de l’abîme ».  Son nom en hébreu et en grec signifie « destructeur ».

Tel est le caractère de Satan et des anges qui l’ont suivi dans sa révolte contre Dieu.

N’oubliez jamais : Satan ne peut faire qu’une chose, c’est de « dérober, égorger et détruire » (>Jean 10.10 ). Lorsque Dieu lui laissera une plus grande liberté d’agir sur la terre, il en profitera pour faire encore plus de mal. Il est « le destructeur », celui qui détruit les gens. Seul sont épargnés ceux qui trouvent refuge dans le Dieu tout-puissant.

Quel contraste avec Jésus-Christ, qui a dit : « Le Fils de l’homme est venu non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie en rançon pour beaucoup » (Marc 10.45 ). Cette 5ème trompette, appelée « le premier malheur », est littéralement l’enfer sur terre. Et pourtant, Dieu avertit que deux autres malheurs vont suivre (verset 12)[5].

Conclusion :

Quelle tragédie que celles de tant d’hommes et de femmes qui se croient libres, mais qui sont en fait « sous la puissance du malin » (1 >Jean 5.19 ). Satan, le prince de ce monde, se déguise en « ange de lumière » (2 Cor 11.14 ). C’est ainsi qu’il fait croire à des millions d’hommes et de femmes, qu’il veut leur donner de bonnes choses et qu’ils sont libres dans leur choix.

Dites-moi : le diable a-t-il fait une chose de bien pour les êtres humains ? Parlant du diable, Jésus a dit : « Le voleur ne vient que pour voler, égorger et détruire ; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie et qu’elles l’aient en abondance » (>Jean 10.10  ; cp. 8.44).

La réalité est que Satan est un menteur, un meurtrier et un destructeur. Des millions de gens se croient libres, mais ils sont séduits. Car ils sont esclaves du malin et sont ainsi coupés de la vérité et de la lumière.

Telle est la condition de millions d’hommes et de femmes aujourd’hui. Si nous ne les avertissons pas, qui va le faire ? Aujourd’hui encore, l’invitation – qui est répétée dans le dernier chapitre de la Bible – est donnée à chacun : « Que celui qui a soif vienne ! Que celui qui veut de l’eau de la vie la prenne gratuitement » (Apoc 22.17 ).


[1] És 14.12 « Te voilà tombée du ciel, astre brillant » ; Luc 10.18  : « Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair ».

[2] J.A. Seiss, « The Apocalypse »

[3] John Walvoord, « The Revelation of Jesus Christ »

[4] John Walvoord, « The Bible Knowledge Commentary »

[5] « Après cela », grec « meta tauta » ; ces deux mots nous rappellent 1.19 et 4.1

Liens Connexes

Prédications Archives ; Série Apocalypse ; étude biblique Apocalypse de l’église AB Lausanne-Renens

Prédication donnée à l’église AB Vevey-Riviera: Les cultes sont aussi diffusées en Streaming, visitez notre chaîne YouTube église AB Vevey – La Riviera et la chaîne YouTube des églises Action Biblique

Vous pouvez consultez les versets bibliques dans la Bible Segond , Bible Segond21 (S21) ou la Bible Ostervald.

Les cultes en format audio ainsi que la Bible Segond 21 sont disponible en audio / Podcast

Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRSS

Prédicateur: Michel Bohrer