Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 30/05/2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Job 12 / Ostervald

1. Et Job prit la parole, et dit:
2. Vraiment, vous êtes tout un peuple, et avec vous mourra la sagesse!
3. J'ai pourtant du sens aussi bien que vous, je ne vous suis point inférieur; et qui ne sait de telles choses?
4. Je suis un homme qui est en risée à son ami; un homme qui invoquait Dieu, et Dieu lui répondait! En risée! un homme juste, intègre!
5. Mépris au malheur! telle est la pensée des heureux; le mépris est réservé à ceux dont le pied chancelle!
6. Elles sont en paix, les tentes des pillards, et toutes les sécurités sont pour ceux qui irritent Dieu, qui se font un dieu de leur bras.
7. Mais interroge donc les bêtes, et elles t'instruiront; ou les oiseaux des cieux, et ils te l'annonceront;
8. Ou parle à la terre, et elle t'instruira; et les poissons de la mer te le raconteront.
9. Qui ne sait, parmi tous ces êtres, que la main de Dieu a fait cet univers?
10. Qu'il tient en sa main l'âme de tous les vivants, l'esprit de toute chair d'homme?
11. L'oreille ne juge-t-elle pas des discours, comme le palais goûte les aliments?
12. La sagesse est dans les vieillards, et le discernement est le fruit des longs jours!
13. Non, c'est en Dieu que se trouvent la sagesse et la force; c'est à lui qu'appartiennent le conseil et l'intelligence.
14. Voici, il démolit, et on ne rebâtit point; il enferme quelqu'un, et on ne lui ouvre pas.
15. Voici, il retient les eaux, et elles tarissent; il les lâche, et elles bouleversent la terre.
16. En lui résident la puissance et la sagesse; de lui dépendent celui qui s'égare et celui qui égare.
17. Il fait marcher pieds nus les conseillers; il frappe de folie les juges.
18. Il relâche l'autorité des rois, et il serre la corde sur leurs reins.
19. Il fait marcher pieds nus les prêtres, et il renverse les puissants.
20. Il ôte la parole aux plus assurés, et il prive de sens les vieillards.
21. Il verse le mépris sur les nobles, et il délie la ceinture des forts.
22. Il met en évidence les profondeurs cachées dans les ténèbres, et il amène à la lumière l'ombre de la mort.
23. Il agrandit les nations, et il les perd; il étend les nations, et il les conduit en captivité.
24. Il ôte le sens aux chefs des peuples de la terre, et il les fait errer dans un désert sans chemin.
25. Ils tâtonnent dans les ténèbres, sans aucune clarté, et il les fait errer comme un homme ivre.
Job 13 / Ostervald

1. Voici, mon œil a vu tout cela; mon oreille l'a entendu et compris;
2. Ce que vous savez, je le sais aussi; je ne vous suis pas inférieur.
3. Mais je veux parler au Tout-Puissant, je veux plaider auprès de Dieu.
4. Mais vous, vous êtes des inventeurs de mensonges. Vous êtes tous des médecins de néant.
5. Puissiez-vous demeurer dans le silence, et que ce soit là votre sagesse!
6. Écoutez donc ma réprimande, et soyez attentifs à la réplique de mes lèvres.
7. Tiendrez-vous des discours injustes en faveur de Dieu? Et, pour le défendre, direz-vous des mensonges?
8. Ferez-vous acception de personnes en sa faveur? Prétendrez-vous plaider pour Dieu?
9. Vous en prendra-t-il bien, s'il vous sonde? Comme on trompe un homme, le tromperez-vous?
10. Certainement, il vous reprendra, si secrètement vous faites acception de personnes.
11. Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle point, et sa frayeur ne tombera-t-elle pas sur vous?
12. Vos réminiscences sont des sentences de cendre, vos remparts sont des remparts de boue!
13. Taisez-vous, laissez-moi; je veux parler, et qu'il m'arrive ce qui pourra.
14. Pourquoi prendrais-je ma chair dans mes dents? Non, j'exposerai ma vie.
15. Voici, il me tuera; je n'ai plus d'espoir. Du moins, je défendrai ma conduite devant lui.
16. Et cela me tournera à salut; car un impie ne viendrait pas devant lui.
17. Écoutez, écoutez mes paroles, prêtez l'oreille à mes déclarations.
18. Voici, j'ai préparé ma cause. Je sais que je serai justifié.
19. Quelqu'un plaidera-t-il contre moi? Alors je me tais, et je meurs.
20. Seulement, ne me fais point deux choses, et alors je ne me cacherai pas loin de ta face:
21. Éloigne ta main de moi, et que ta terreur ne me trouble point.
22. Puis, appelle-moi et je répondrai. Ou bien, que je parle, et tu me répliqueras.
23. Combien ai-je commis d'iniquités et de péchés? Fais-moi connaître ma transgression et mon péché.
24. Pourquoi caches-tu ta face, et me tiens-tu pour ton ennemi?
25. Veux-tu effrayer une feuille que le vent emporte, et poursuivre une paille desséchée?
26. Pour que tu écrives contre moi d'amers arrêts, et que tu me fasses recevoir la peine des péchés de ma jeunesse;
27. Pour que tu mettes mes pieds dans des ceps, que tu épies tous mes chemins, et que tu traces une limite autour de la plante de mes pieds;
28. Et ce corps se détruit comme du bois vermoulu, comme un vêtement que la teigne a rongé.
Job 14 / Ostervald

1. L'homme né de femme a la vie courte, et est rassasié de trouble.
2. Comme une fleur, il éclot, et on le coupe; il fuit comme une ombre, et ne subsiste point.
3. Et c'est sur cet être que tu ouvres les yeux, et c'est moi que tu conduis en justice avec toi!
4. Qui peut tirer la pureté de la souillure? Personne.
5. Si ses jours sont déterminés, si le nombre de ses mois est fixé par-devers toi, si tu lui as prescrit des limites qu'il ne passera pas,
6. Détourne tes regards de lui, et qu'il ait quelque repos, jusqu'à ce qu'il goûte, comme un mercenaire, la fin de sa journée.
7. Car il y a de l'espérance pour l'arbre, si on l'a coupé; il reverdit encore, et il ne cesse pas d'avoir des rejetons;
8. Si sa racine vieillit dans la terre, et si dans la poussière son tronc est mort,
9. Dès qu'il sent l'eau, il pousse de nouveau, et il produit des branches comme un jeune plant.
10. Mais quand l'homme meurt, il reste gisant; quand l'homme a expiré, où est-il?
11. Les eaux de la mer s'écoulent, le fleuve tarit et se dessèche,
12. Ainsi l'homme se couche, et il ne se relève point. Tant qu'il y aura des cieux, ils ne se réveilleront point, et on ne les fera pas sortir de leur sommeil.
13. Oh! si tu me cachais dans le Sépulcre, si tu me mettais à couvert, jusqu'à ce que ta colère fût passée! Si tu me donnais un terme, après lequel tu te souviendrais de moi
14. (Si l'homme meurt, revivra-t-il? ), tout le temps de ma consigne, j'attendrais, jusqu'à ce que vînt mon remplacement!
15. Tu appellerais, et je répondrais; tu désirerais de revoir l'ouvrage de tes mains.
16. Mais, maintenant, tu comptes mes pas, et tu observes tous mes péchés.
17. Ma transgression est scellée dans le sac, et tu as ajouté à mon iniquité.
18. Mais la montagne s'éboule; le rocher est transporté hors de sa place;
19. Les eaux minent les pierres; les inondations entraînent la poussière de la terre: ainsi fais-tu périr l'espérance du mortel.
20. Tu ne cesses de l'assaillir, et il s'en va; tu changes son aspect, et tu le renvoies.
21. Que ses fils soient honorés, il n'en saura rien; qu'ils soient méprisés, il ne le verra pas.
22. C'est sur lui seul que sa chair s'afflige, et sur lui que son âme gémit.