Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 03/06/2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Job 24 / Ostervald

1. Pourquoi n'y a-t-il pas des temps réservés par le Tout-Puissant? Et pourquoi ceux qui le connaissent ne voient-ils pas ses jours?
2. On remue les bornes; on ravit les troupeaux, et on les fait paître;
3. On emmène l'âne des orphelins, on prend pour gage le bœuf de la veuve;
4. On fait écarter les pauvres du chemin, et les affligés du pays sont contraints de se cacher.
5. Voici, ils sont dans le désert comme des ânes sauvages; ils sortent pour leur travail, espérant une proie; la steppe leur donne le pain pour les enfants.
6. Ils moissonnent leur pâture dans les champs, ils maraudent dans la vigne de l'impie;
7. Ils passent la nuit nus, faute de vêtement, et n'ont pas de quoi se couvrir contre le froid;
8. Ils sont percés par la pluie des montagnes, et, manquant d'abri, ils embrassent le rocher.
9. On arrache l'orphelin à la mamelle, on prend des gages sur le pauvre,
10. On le force à marcher nu, sans vêtements, on fait porter les gerbes à des affamés.
11. Ceux qui pressent l'huile dans leurs maisons, ceux qui foulent dans leurs pressoirs, ont soif.
12. Du sein de la ville, les mourants se lamentent; l'âme des blessés crie; et Dieu ne prend pas garde à ces indignités!
13. En voici d'autres qui se révoltent contre la lumière, qui ne connaissent pas ses voies, et ne se tiennent pas dans ses sentiers.
14. Le meurtrier se lève au point du jour; il tue le pauvre et l'indigent, et, de nuit, il dérobe comme un voleur.
15. L'œil de l'adultère épie le soir; il dit: "Aucun œil ne me verra, " et il se voile le visage.
16. Ils forcent les maisons dans les ténèbres, ils se tiennent enfermés le jour, ils ne savent pas ce que c'est que la lumière.
17. Car le matin leur est à tous comme l'ombre de la mort; si quelqu'un les reconnaît, ils ont des frayeurs mortelles.
18. Ils disparaissent comme un corps léger sur la surface de l'eau; leur héritage est maudit sur la terre; ils ne prennent plus le chemin des vignes.
19. La sécheresse et la chaleur consument les eaux de la neige; ainsi le Sépulcre dévore ceux qui pèchent.
20. Le sein qui les porta les oublie; les vers font d'eux bonne chère; on ne se souvient plus d'eux; l'injuste est brisé comme du bois.
21. Lui qui tourmentait la femme stérile, sans enfants, et ne faisait aucun bien à la veuve;
22. Qui entraînait les puissants par sa force; qui se levait et nul n'était sûr de sa vie:
23. Dieu lui donnait de la sécurité, et il s'y appuyait; et ses yeux étaient sur leurs voies.
24. Ils s'étaient élevés: un peu de temps encore, ils ne sont plus; ils s'affaissent, ils sont emportés comme les autres; ils sont coupés comme une tête d'épi.
25. S'il n'en est pas ainsi, qui me convaincra de mensonge, et mettra à néant mon discours?
Job 25 / Ostervald

1. Et Bildad, de Shuach, prit la parole, et dit:
2. L'empire et la terreur lui appartiennent, il fait règner la paix dans ses hauts lieux.
3. Ses cohortes se peuvent-elles compter, et sur qui sa lumière ne se lève-t-elle pas?
4. Et comment l'homme serait-il juste devant Dieu? Et comment celui qui est né de la femme serait-il pur?
5. Voici, la lune même est sans éclat, et les étoiles ne sont pas pures à ses yeux.
6. Combien moins l'homme qui n'est qu'un ver, et le fils de l'homme qui n'est qu'un vermisseau!
Job 26 / Ostervald

1. Job prit la parole, et dit:
2. Comme tu as aidé celui qui était sans force! Comme tu as secouru le bras sans vigueur!
3. Comme tu as bien conseillé l'homme sans raison, et fait paraître l'abondance de ta sagesse!
4. A qui as-tu adressé des discours? Et de qui est l'esprit qui est sorti de toi?
5. Les ombres tremblent au-dessous des eaux et de leurs habitants.
6. Le Sépulcre est à nu devant lui, et l'abîme est sans voile.
7. Il étend le septentrion sur le vide, il suspend la terre sur le néant.
8. Il renferme les eaux dans ses nuages, et la nuée n'éclate pas sous leur poids.
9. Il couvre la face de son trône, il déploie au-dessus sa nuée.
10. Il décrit un cercle sur les eaux, au point où la lumière confine avec les ténèbres.
11. Les colonnes des cieux sont ébranlées, et s'étonnent à sa menace.
12. Par sa force, il soulève la mer; et par son habileté, il écrase les plus puissants rebelles.
13. Son souffle rend le ciel pur; sa main perce le dragon fugitif.
14. Ce ne sont là que les bords de ses voies; qu'il est faible le bruit qu'en saisit notre oreille! Et qui pourra entendre le tonnerre de sa puissance?
Job 27 / Ostervald

1. Et Job continua son discours sentencieux, et dit:
2. Par le Dieu qui a mis mon droit de côté, par le Tout-Puissant qui a rempli mon âme d'amertume,
3. Tant qu'un souffle me restera, tant que l'esprit de Dieu sera dans mes narines,
4. Mes lèvres ne prononceront rien d'injuste, et ma langue ne dira rien de faux.
5. Loin de moi la pensée de vous donner raison! Jusqu'à mon dernier soupir, je ne me dépouillerai pas de mon intégrité.
6. J'ai maintenu ma justice, et je ne faiblirai pas; ma conscience ne me reproche aucun de mes jours.
7. Que mon ennemi soit comme le méchant, et mon adversaire comme l'injuste!
8. Car quel sera l'espoir de l'impie, quand Dieu retranchera, quand Dieu arrachera son âme?
9. Dieu entendra-t-il ses cris, quand la détresse viendra sur lui?
10. Trouvera-t-il son plaisir dans le Tout-Puissant? Invoquera-t-il Dieu en tout temps?
11. Je vous enseignerai comment Dieu agit, et je ne vous cacherai pas la pensée du Tout-Puissant.
12. Voici, vous-mêmes, vous avez tous vu ces choses, et pourquoi donc vous laissez-vous aller à ces vaines pensées
13. Voici la part que Dieu réserve au méchant, et l'héritage que les violents reçoivent du Tout-Puissant.
14. Si ses enfants se multiplient, c'est pour l'épée; et ses rejetons ne seront pas rassasiés de pain.
15. Ses survivants seront ensevelis par la peste, et leurs veuves ne les pleureront pas.
16. Qu'il amasse de l'argent comme la poussière, qu'il entasse des vêtements comme de la boue,
17. Il entassera, et le juste s'en revêtira, et l'innocent se partagera son argent.
18. Il se bâtit une maison comme celle de la teigne, comme la cabane du gardien des vignes.
19. Il se couche riche, et c'est pour la dernière fois; il ouvre ses yeux, et il n'est plus;
20. Les frayeurs l'atteignent comme des eaux débordées; la tempête le ravit dans la nuit.
21. Le vent d'Orient l'emporte, et il s'en va; il l'arrache de sa place comme un tourbillon.
22. Le Seigneur jette sur lui ses traits, et ne l'épargne pas; il fuit de toute sa force devant sa main.
23. On bat des mains contre lui; on le chasse à coups de sifflets.
Job 28 / Ostervald

1. L'argent a des lieux d'extraction, et l'or a des endroits où on l'affine.
2. Le fer se tire de la poussière, et la pierre fondue donne l'airain.
3. L'homme dissipe les ténèbres; il explore, jusqu'aux extrêmes limites, la pierre qui est dans l'obscurité et l'ombre de la mort.
4. Il creuse un puits, loin des passants; ne se souvenant plus de ses pieds, il est suspendu et balancé loin des humains.
5. C'est de la terre que sort le pain, et elle est bouleversée, dans ses profondeurs, comme par le feu.
6. Ses rochers sont la demeure du saphir, et l'on y trouve la poudre d'or.
7. L'oiseau de proie n'en connaît pas le chemin, et l'œil du milan ne le découvre pas.
8. Les bêtes féroces n'y ont point marché, le lion n'a point passé par là.
9. L'homme met la main sur le granit; il bouleverse les montagnes jusqu'en leurs fondements.
10. Il taille des galeries dans les rochers, et son œil découvre tout ce qu'il y a de précieux.
11. Il arrête la filtration des eaux, et il met au jour ce qui était caché.
12. Mais la sagesse, où la trouvera-t-on? Où donc est le lieu de l'intelligence?
13. L'homme ne connaît pas son prix, et elle ne se trouve pas dans la terre des vivants.
14. L'abîme dit: Elle n'est pas en moi; et la mer dit: Elle n'est pas avec moi.
15. Elle ne se donne pas pour de l'or fin, elle ne s'achète pas au poids de l'argent.
16. On ne la met pas en balance avec l'or d'Ophir; ni avec le précieux onyx, ni avec le saphir.
17. On ne la compare point avec l'or et avec le verre, et on ne l'échange pas pour des vases d'or fin.
18. On ne parle ni du corail ni du cristal, et la possession de la sagesse vaut plus que des perles.
19. On ne la compare pas avec la topaze d'Éthiopie; on ne la met pas en balance avec l'or le plus fin.
20. Mais la sagesse, d'où viendra-t-elle? Et où donc est la demeure de l'intelligence?
21. Elle est cachée aux yeux de tous les vivants; elle se dérobe aux oiseaux des cieux.
22. Le gouffre et la mort disent: Nous avons de nos oreilles entendu parler d'elle.
23. C'est Dieu qui sait son chemin; c'est lui qui connaît sa demeure.
24. Car il regarde, lui, jusqu'aux extrémités du monde; il voit sous tous les cieux.
25. Quand il donnait au vent son poids, quand il pesait et mesurait les eaux,
26. Quand il prescrivait une loi à la pluie, et un chemin à l'éclair des tonnerres,
27. Il la vit alors et la proclama; il l'établit, et même il la sonda;
28. Puis il dit à l'homme: Voici, la crainte du Seigneur, c'est la sagesse, et se détourner du mal, c'est l'intelligence.