Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 27/05/2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Job 2 / Ostervald

1. Or, il arriva un jour que les fils de Dieu étant venus se présenter devant l'Éternel, Satan vint aussi au milieu d'eux, se présenter devant l'Éternel,
2. Et l'Éternel dit à Satan: D'où viens-tu? Et Satan répondit à l'Éternel, et dit: De courir çà et là sur la terre et de m'y promener.
3. Et l'Éternel dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job? Il n'y en a pas comme lui sur la terre, intègre, droit, craignant Dieu, et se détournant du mal. Il tient encore ferme dans son intégrité, et tu m'as excité à le ruiner sans motif.
4. Et Satan répondit à l'Éternel et dit: Peau pour peau! Tout ce que l'homme possède, il le donne pour sa vie.
5. Mais étends ta main, et touche à ses os et à sa chair; et tu verras s'il ne te renie pas en face!
6. Et l'Éternel dit à Satan: Voici, il est en ta main; seulement respecte sa vie.
7. Et Satan sortit de devant la face de l'Éternel; et il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante des pieds jusqu'au sommet de la tête.
8. Et Job prit un tesson pour se gratter, et il était assis dans la cendre.
9. Et sa femme lui dit: Tu tiens ferme encore dans ton intégrité! Renie Dieu, et meurs!
10. Et il lui dit: Tu parles comme une femme insensée! Nous recevons le bien de la part de Dieu, et nous ne recevrions pas le mal! En tout cela, Job ne pécha point par ses lèvres.
11. Et trois amis de Job, Éliphaz, de Théman, Bildad, de Shuach, Tsophar, de Naama, ayant appris tous les maux qui lui étaient arrivés, partirent chacun de leur pays, et convinrent ensemble d'un jour pour venir lui faire leurs condoléances et le consoler.
12. Et, ayant de loin levé les yeux, ils ne le reconnurent pas; alors ils élevèrent la voix et ils pleurèrent; et ils déchirèrent leur manteau, et ils jetèrent de la poussière vers le ciel, au-dessus de leur tête.
13. Puis ils restèrent assis à terre avec lui, sept jours et sept nuits, et aucun d'eux ne lui dit une parole, car ils voyaient que sa douleur était fort grande.
Job 3 / Ostervald

1. Après cela, Job ouvrit la bouche et maudit le jour de sa naissance.
2. Et, prenant la parole, Job dit:
3. Périsse le jour où je suis né, et la nuit qui a dit: Un homme est conçu!
4. Que ce jour soit ténèbres, que Dieu ne s'en enquière pas d'en haut, qu'aucune lumière ne brille sur lui!
5. Que les ténèbres et l'ombre de la mort le reprennent, qu'une sombre nuée demeure sur lui, qu'une éclipse le remplisse d'horreur!
6. Que l'obscurité s'empare de cette nuit, qu'elle ne se réjouisse pas au milieu des jours de l'année, qu'elle n'entre pas dans le compte des mois!
7. Voici, que cette nuit soit stérile, et qu'aucun cri de joie n'y survienne!
8. Qu'ils la maudissent ceux qui maudissent les jours, ceux qui sont habiles à faire lever Léviathan!
9. Que les étoiles de son crépuscule soient obscurcies, qu'elle attende la lumière et qu'il n'y en ait point, et qu'elle ne voie pas les paupières de l'aurore!
10. Parce qu'elle n'a pas fermé le sein qui me porta, et n'a point caché la douleur à mes yeux!
11. Que ne suis-je mort dès le sein de ma mère? Au sortir de ses flancs, que n'ai-je expiré?
12. Pourquoi des genoux se sont-ils présentés à moi, et pourquoi des mamelles pour être sucées?
13. Car, maintenant, je serais couché et tranquille, je dormirais, je serais en repos,
14. Avec les rois et les arbitres de la terre, qui se bâtissent des mausolées,
15. Avec les princes qui ont de l'or, qui remplissent d'argent leurs maisons.
16. Ou bien, comme l'avorton caché, je n'existerais pas; comme les petits enfants qui n'ont pas vu la lumière.
17. Là, les méchants ne tourmentent plus personne, et là se reposent les hommes fatigués;
18. Avec eux, les captifs sont tranquilles: ils n'entendent plus la voix de l'exacteur.
19. Là, le petit et le grand sont ensemble, et l'esclave est délivré de son maître.
20. Pourquoi donne-t-on la lumière au malheureux, et la vie à ceux dont l'âme est pleine d'amertume?
21. Qui attendent la mort, et elle ne vient point, qui la recherchent plus qu'un trésor,
22. Qui seraient contents jusqu'à l'allégresse et ravis de joie, s'ils trouvaient le tombeau?
23. A l'homme qui ne connaît pas sa voie et que Dieu cerne de tous côtés?
24. Car je soupire au lieu de manger, et mes cris se répandent comme l'eau.
25. Ce que je crains m'arrive, et ce que j'appréhende vient sur moi.
26. Je n'ai ni paix, ni tranquillité, ni repos! Le tourment est venu!
Job 4 / Ostervald

1. Alors Éliphaz, de Théman, prit la parole, et dit:
2. Si l'on tente de te parler, te fâcheras-tu? Mais qui pourrait retenir ses paroles?
3. Voici, tu as souvent instruit les autres, et tu as fortifié les mains affaiblies;
4. Tes paroles ont relevé ceux qui chancelaient, et tu as raffermi les genoux qui pliaient.
5. Et maintenant que le malheur t'arrive, tu te fâches; et parce qu'il t'a atteint, tu es tout éperdu!
6. Ta piété ne fait-elle pas ta confiance? Ton espérance, n'est-ce pas l'intégrité de tes voies?
7. Cherche dans ta mémoire; quel est l'innocent qui a péri, et où des justes ont-ils été exterminés?
8. Pour moi, j'ai vu que ceux qui labourent l'iniquité et qui sèment la peine, la moissonnent.
9. Ils périssent par le souffle de Dieu, et ils sont consumés par le vent de sa colère.
10. Le rugissement du lion, le cri du grand lion cesse, et les dents du lionceau sont anéanties;
11. Le lion périt faute de proie, et les petits de la lionne sont dispersés.
12. Une parole m'est furtivement arrivée, et mon oreille en a saisi le murmure.
13. Au milieu de mes pensées, pendant les visions de la nuit, quand un profond sommeil tombe sur les humains,
14. Une frayeur et un tremblement me saisirent, et effrayèrent tous mes os.
15. Un esprit passa devant moi, et fit hérisser le poil de ma chair.
16. Il se tint là et je ne reconnus pas son visage; une figure était devant mes yeux. Il y eut un silence; et j'entendis une voix:
17. "L'homme sera-t-il juste devant Dieu? L'homme sera-t-il pur devant celui qui l'a fait?
18. Voici, il ne se fie pas à ses serviteurs, il trouve des défauts à ses anges.
19. Combien plus chez ceux qui habitent des maisons d'argile, qui ont leurs fondements dans la poussière, qu'on écrase comme des vermisseaux!
20. Ils sont détruits du matin au soir; sans qu'on y prenne garde, ils périssent pour toujours.
21. La corde de leur tente est coupée, ils meurent, sans avoir été sages. "
Job 5 / Ostervald

1. Crie maintenant! Y aura-t-il quelqu'un qui te réponde? Et vers lequel des saints te tourneras-tu?
2. La colère tue l'insensé, et le dépit fait mourir celui qui est destitué de sens;
3. J'ai vu l'insensé étendant ses racines, mais soudain j'ai maudit sa demeure.
4. Ses fils sont loin de tout secours, ils sont écrasés à la porte, et personne ne les délivre;
5. L'affamé dévore sa moisson; il la lui prend à travers les épines de sa haie; l'homme altéré convoite ses biens.
6. Car la souffrance ne sort pas de la poussière, et la peine ne germe pas du sol,
7. De sorte que l'homme soit né pour la peine, comme l'étincelle pour voler en haut.
8. Mais moi, j'aurais recours à Dieu, et j'adresserais ma parole à Dieu,
9. Qui fait de grandes choses qu'on ne peut sonder, de merveilleuses choses qu'on ne peut compter;
10. Qui répand la pluie sur la face de la terre, et qui envoie les eaux sur la face des champs;
11. Qui met en haut ceux qui sont abaissés, et ceux qui sont en deuil au faîte du bonheur;
12. Qui dissipe les projets des hommes rusés, et leurs mains ne viennent à bout de rien;
13. Qui prend les sages dans leurs propres ruses, et le dessein des pervers est renversé.
14. De jour, ils rencontrent les ténèbres, et, comme dans la nuit, ils tâtonnent en plein midi;
15. Et il délivre le pauvre de l'épée de leur bouche, et de la main des puissants.
16. Et il y a une espérance pour les malheureux, et la méchanceté a la bouche fermée.
17. Voici, heureux l'homme que Dieu châtie! Ne méprise donc pas la correction du Tout-Puissant.
18. Car c'est lui qui fait la plaie et la bande; il blesse et ses mains guérissent.
19. Dans six détresses, il te délivrera; et dans sept, le mal ne te touchera point.
20. En temps de famine, il te garantira de la mort, et en temps de guerre, du tranchant de l'épée.
21. Tu seras à couvert du fléau de la langue, et tu n'auras point peur de la désolation, quand elle arrivera.
22. Tu riras de la dévastation et de la famine, et tu n'auras pas peur des bêtes de la terre;
23. Car tu auras un pacte avec les pierres des champs, et les bêtes des champs seront en paix avec toi.
24. Et tu verras la prospérité dans ta tente: tu visiteras tes pâturages,
25. Et rien ne t'y manquera; et tu verras ta postérité croissante, et tes descendants pareils à l'herbe de la terre.
26. Tu entreras mûr dans le tombeau, comme une gerbe qu'on emporte en son temps.
27. Voilà, nous avons examiné la chose; elle est ainsi, écoute cela, et fais-en ton profit.