Lire / Ecouter la Bible Segond en 6 mois

Liens Connexes : La Bible Segond en 6 mois est disponible pour écouter sur plusieurs platformes en format Podcast : Spotify , Podcast Addict , Amazon/Audible et Google Podcasts. Pour l’écoute du Podcast, nous conseillons l’application Podcast Addict disponible sur la plupart des plateformes mobiles (iPhone/Samsung Android etc).

Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRSS
Lecture du jour 03 May 2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Job 21 / Segond

1. Job prit la parole et dit:
2. Ecoutez, écoutez mes paroles, Donnez-moi seulement cette consolation.
3. Laissez-moi parler, je vous prie; Et, quand j'aurai parlé, tu pourras te moquer.
4. Est-ce contre un homme que se dirige ma plainte? Et pourquoi mon âme ne serait-elle pas impatiente?
5. Regardez-moi, soyez étonnés, Et mettez la main sur la bouche.
6. Quand j'y pense, cela m'épouvante, Et un tremblement saisit mon corps.
7. Pourquoi les méchants vivent-ils? Pourquoi les voit-on vieillir et accroître leur force?
8. Leur postérité s'affermit avec eux et en leur présence, Leurs rejetons prospèrent sous leurs yeux.
9. Dans leurs maisons règne la paix, sans mélange de crainte; La verge de Dieu ne vient pas les frapper.
10. Leurs taureaux sont vigoureux et féconds, Leurs génisses conçoivent et n'avortent point.
11. Ils laissent courir leurs enfants comme des brebis, Et les enfants prennent leurs ébats.
12. Ils chantent au son du tambourin et de la harpe, Ils se réjouissent au son du chalumeau.
13. Ils passent leurs jours dans le bonheur, Et ils descendent en un instant au séjour des morts.
14. Ils disaient pourtant à Dieu: Retire-toi de nous; Nous ne voulons pas connaître tes voies.
15. Qu'est-ce que le Tout-Puissant, pour que nous le servions? Que gagnerons-nous à lui adresser nos prières?
16. Quoi donc! ne sont-ils pas en possession du bonheur? -Loin de moi le conseil des méchants!
17. Mais arrive-t-il souvent que leur lampe s'éteigne, Que la misère fonde sur eux, Que Dieu leur distribue leur part dans sa colère,
18. Qu'ils soient comme la paille emportée par le vent, Comme la balle enlevée par le tourbillon?
19. Est-ce pour les fils que Dieu réserve le châtiment du père? Mais c'est lui que Dieu devrait punir, pour qu'il le sente;
20. C'est lui qui devrait contempler sa propre ruine, C'est lui qui devrait boire la colère du Tout-Puissant.
21. Car, que lui importe sa maison après lui, Quand le nombre de ses mois est achevé?
22. Est-ce à Dieu qu'on donnera de la science, A lui qui gouverne les esprits célestes?
23. L'un meurt au sein du bien-être, De la paix et du bonheur,
24. Les flancs chargés de graisse Et la moelle des os remplie de sève;
25. L'autre meurt, l'amertume dans l'âme, Sans avoir joui d'aucun bien.
26. Et tous deux se couchent dans la poussière, Tous deux deviennent la pâture des vers.
27. Je sais bien quelles sont vos pensées, Quels jugements iniques vous portez sur moi.
28. Vous dites: Où est la maison de l'homme puissant? Où est la tente qu'habitaient les impies?
29. Mais quoi! n'avez-vous point interrogé les voyageurs, Et voulez-vous méconnaître ce qu'ils prouvent?
30. Au jour du malheur, le méchant est épargné; Au jour de la colère, il échappe.
31. Qui lui reproche en face sa conduite? Qui lui rend ce qu'il a fait?
32. Il est porté dans un sépulcre, Et il veille encore sur sa tombe.
33. Les mottes de la vallée lui sont légères; Et tous après lui suivront la même voie, Comme une multitude l'a déjà suivie.
34. Pourquoi donc m'offrir de vaines consolations? Ce qui reste de vos réponses n'est que perfidie.
Job 22 / Segond

1. Eliphaz de Théman prit la parole et dit:
2. Un homme peut-il être utile à Dieu? Non; le sage n'est utile qu'à lui-même.
3. Si tu es juste, est-ce à l'avantage du Tout-Puissant? Si tu es intègre dans tes voies, qu'y gagne-t-il?
4. Est-ce par crainte de toi qu'il te châtie, Qu'il entre en jugement avec toi?
5. Ta méchanceté n'est-elle pas grande? Tes iniquités ne sont-elles pas infinies?
6. Tu enlevais sans motif des gages à tes frères, Tu privais de leurs vêtements ceux qui étaient nus;
7. Tu ne donnais point d'eau à l'homme altéré, Tu refusais du pain à l'homme affamé.
8. Le pays était au plus fort, Et le puissant s'y établissait.
9. Tu renvoyais les veuves à vide; Les bras des orphelins étaient brisés.
10. C'est pour cela que tu es entouré de pièges, Et que la terreur t'a saisi tout à coup.
11. Ne vois-tu donc pas ces ténèbres, Ces eaux débordées qui t'envahissent?
12. Dieu n'est-il pas en haut dans les cieux? Regarde le sommet des étoiles, comme il est élevé!
13. Et tu dis: Qu'est-ce que Dieu sait? Peut-il juger à travers l'obscurité?
14. Les nuées l'enveloppent, et il ne voit rien; Il ne parcourt que la voûte des cieux.
15. Eh quoi! tu voudrais prendre l'ancienne route Qu'ont suivie les hommes d'iniquité?
16. Ils ont été emportés avant le temps, Ils ont eu la durée d'un torrent qui s'écoule.
17. Ils disaient à Dieu: Retire-toi de nous; Que peut faire pour nous le Tout-Puissant?
18. Dieu cependant avait rempli de biens leurs maisons. -Loin de moi le conseil des méchants!
19. Les justes, témoins de leur chute, se réjouiront, Et l'innocent se moquera d'eux:
20. Voilà nos adversaires anéantis! Voilà leurs richesses dévorées par le feu!
21. Attache-toi donc à Dieu, et tu auras la paix; Tu jouiras ainsi du bonheur.
22. Reçois de sa bouche l'instruction, Et mets dans ton coeur ses paroles.
23. Tu seras rétabli, si tu reviens au Tout-Puissant, Si tu éloignes l'iniquité de ta tente.
24. Jette l'or dans la poussière, L'or d'Ophir parmi les cailloux des torrents;
25. Et le Tout-Puissant sera ton or, Ton argent, ta richesse.
26. Alors tu feras du Tout-Puissant tes délices, Tu élèveras vers Dieu ta face;
27. Tu le prieras, et il t'exaucera, Et tu accompliras tes voeux.
28. A tes résolutions répondra le succès; Sur tes sentiers brillera la lumière.
29. Vienne l'humiliation, tu prieras pour ton relèvement: Dieu secourt celui dont le regard est abattu.
30. Il délivrera même le coupable, Qui devra son salut à la pureté de tes mains.
Job 23 / Segond

1. Job prit la parole et dit:
2. Maintenant encore ma plainte est une révolte, Mais la souffrance étouffe mes soupirs.
3. Oh! si je savais où le trouver, Si je pouvais arriver jusqu'à son trône,
4. Je plaiderais ma cause devant lui, Je remplirais ma bouche d'arguments,
5. Je connaîtrais ce qu'il peut avoir à répondre, Je verrais ce qu'il peut avoir à me dire.
6. Emploierait-il toute sa force à me combattre? Ne daignerait-il pas au moins m'écouter?
7. Ce serait un homme droit qui plaiderait avec lui, Et je serais pour toujours absous par mon juge.
8. Mais, si je vais à l'orient, il n'y est pas; Si je vais à l'occident, je ne le trouve pas;
9. Est-il occupé au nord, je ne puis le voir; Se cache-t-il au midi, je ne puis le découvrir.
10. Il sait néanmoins quelle voie j'ai suivie; Et, s'il m'éprouvait, je sortirais pur comme l'or.
11. Mon pied s'est attaché à ses pas; J'ai gardé sa voie, et je ne m'en suis point détourné.
12. Je n'ai pas abandonné les commandements de ses lèvres; J'ai fait plier ma volonté aux paroles de sa bouche.
13. Mais sa résolution est arrêtée; qui s'y opposera? Ce que son âme désire, il l'exécute.
14. Il accomplira donc ses desseins à mon égard, Et il en concevra bien d'autres encore.
15. Voilà pourquoi sa présence m'épouvante; Quand j'y pense, j'ai peur de lui.
16. Dieu a brisé mon courage, Le Tout-Puissant m'a rempli d'effroi.
17. Car ce ne sont pas les ténèbres qui m'anéantissent, Ce n'est pas l'obscurité dont je suis couvert.
Job 24 / Segond

1. Pourquoi le Tout-Puissant ne met-il pas des temps en réserve, Et pourquoi ceux qui le connaissent ne voient-ils pas ses jours?
2. On déplace les bornes, On vole des troupeaux, et on les fait paître;
3. On enlève l'âne de l'orphelin, On prend pour gage le boeuf de la veuve;
4. On repousse du chemin les indigents, On force tous les malheureux du pays à se cacher.
5. Et voici, comme les ânes sauvages du désert, Ils sortent le matin pour chercher de la nourriture, Ils n'ont que le désert pour trouver le pain de leurs enfants;
6. Ils coupent le fourrage qui reste dans les champs, Ils grappillent dans la vigne de l'impie;
7. Ils passent la nuit dans la nudité, sans vêtement, Sans couverture contre le froid;
8. Ils sont percés par la pluie des montagnes, Et ils embrassent les rochers comme unique refuge.
9. On arrache l'orphelin à la mamelle, On prend des gages sur le pauvre.
10. Ils vont tout nus, sans vêtement, Ils sont affamés, et ils portent les gerbes;
11. Dans les enclos de l'impie ils font de l'huile, Ils foulent le pressoir, et ils ont soif;
12. Dans les villes s'exhalent les soupirs des mourants, L'âme des blessés jette des cris.... Et Dieu ne prend pas garde à ces infamies!
13. D'autres sont ennemis de la lumière, Ils n'en connaissent pas les voies, Ils n'en pratiquent pas les sentiers.
14. L'assassin se lève au point du jour, Tue le pauvre et l'indigent, Et il dérobe pendant la nuit.
15. L'oeil de l'adultère épie le crépuscule; Personne ne me verra, dit-il, Et il met un voile sur sa figure.
16. La nuit ils forcent les maisons, Le jour ils se tiennent enfermés; Ils ne connaissent pas la lumière.
17. Pour eux, le matin c'est l'ombre de la mort, Ils en éprouvent toutes les terreurs.
18. Eh quoi! l'impie est d'un poids léger sur la face des eaux, Il n'a sur la terre qu'une part maudite, Il ne prend jamais le chemin des vignes!
19. Comme la sécheresse et la chaleur absorbent les eaux de la neige, Ainsi le séjour des morts engloutit ceux qui pèchent!
20. Quoi! le sein maternel l'oublie, Les vers en font leurs délices, On ne se souvient plus de lui! L'impie est brisé comme un arbre,
21. Lui qui dépouille la femme stérile et sans enfants, Lui qui ne répand aucun bienfait sur la veuve!...
22. Non! Dieu par sa force prolonge les jours des violents, Et les voilà debout quand ils désespéraient de la vie;
23. Il leur donne de la sécurité et de la confiance, Il a les regards sur leurs voies.
24. Ils se sont élevés; et en un instant ils ne sont plus, Ils tombent, ils meurent comme tous les hommes, Ils sont coupés comme la tête des épis.
25. S'il n'en est pas ainsi, qui me démentira, Qui réduira mes paroles à néant?
Actes 20 / Segond

1. Lorsque le tumulte eut cessé, Paul réunit les disciples, et, après les avoir exhortés, prit congé d'eux, et partit pour aller en Macédoine.
2. Il parcourut cette contrée, en adressant aux disciples de nombreuses exhortations. Puis il se rendit en Grèce,
3. où il séjourna trois mois. Il était sur le point de s'embarquer pour la Syrie, quand les Juifs lui dressèrent des embûches. Alors il se décida à reprendre la route de la Macédoine.
4. Il avait pour l'accompagner jusqu'en Asie: Sopater de Bérée, fils de Pyrrhus, Aristarque et Second de Thessalonique, Gaïus de Derbe, Timothée, ainsi que Tychique et Trophime, originaires d'Asie.
5. Ceux-ci prirent les devants, et nous attendirent à Troas.
6. Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours.
7. Le premier jour de la semaine, nous étions réunis pour rompre le pain. Paul, qui devait partir le lendemain, s'entretenait avec les disciples, et il prolongea son discours jusqu'à minuit.
8. Il y avait beaucoup de lampes dans la chambre haute où nous étions assemblés.
9. Or, un jeune homme nommé Eutychus, qui était assis sur la fenêtre, s'endormit profondément pendant le long discours de Paul; entraîné par le sommeil, il tomba du troisième étage en bas, et il fut relevé mort.
10. Mais Paul, étant descendu, se pencha sur lui et le prit dans ses bras, en disant: Ne vous troublez pas, car son âme est en lui.
11. Quand il fut remonté, il rompit le pain et mangea, et il parla longtemps encore jusqu'au jour. Après quoi il partit.
12. Le jeune homme fut ramené vivant, et ce fut le sujet d'une grande consolation.
13. Pour nous, nous précédâmes Paul sur le navire, et nous fîmes voile pour Assos, où nous étions convenus de le reprendre, parce qu'il devait faire la route à pied.
14. Lorsqu'il nous eut rejoints à Assos, nous le prîmes à bord, et nous allâmes à Mytilène.
15. De là, continuant par mer, nous arrivâmes le lendemain vis-à-vis de Chios. Le jour suivant, nous cinglâmes vers Samos, et le jour d'après nous vînmes à Milet.
16. Paul avait résolu de passer devant Ephèse sans s'y arrêter, afin de ne pas perdre de temps en Asie; car il se hâtait pour se trouver, si cela lui était possible, à Jérusalem le jour de la Pentecôte.
17. Cependant, de Milet Paul envoya chercher à Ephèse les anciens de l'Eglise.
18. Lorsqu'ils furent arrivés vers lui, il leur dit: Vous savez de quelle manière, depuis le premier jour où je suis entré en Asie, je me suis sans cesse conduit avec vous,
19. servant le Seigneur en toute humilité, avec larmes, et au milieu des épreuves que me suscitaient les embûches des Juifs.
20. Vous savez que je n'ai rien caché de ce qui vous était utile, et que je n'ai pas craint de vous prêcher et de vous enseigner publiquement et dans les maisons,
21. annonçant aux Juifs et aux Grecs la repentance envers Dieu et la foi en notre Seigneur Jésus-Christ.
22. Et maintenant voici, lié par l'Esprit, je vais à Jérusalem, ne sachant pas ce qui m'y arrivera;
23. seulement, de ville en ville, l'Esprit-Saint m'avertit que des liens et des tribulations m'attendent.
24. Mais je ne fais pour moi-même aucun cas de ma vie, comme si elle m'était précieuse, pourvu que j'accomplisse ma course avec joie, et le ministère que j'ai reçu du Seigneur Jésus, d'annoncer la bonne nouvelle de la grâce de Dieu.
25. Et maintenant voici, je sais que vous ne verrez plus mon visage, vous tous au milieu desquels j'ai passé en prêchant le royaume de Dieu.
26. C'est pourquoi je vous déclare aujourd'hui que je suis pur du sang de vous tous,
27. car je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher.
28. Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l'Eglise du Seigneur, qu'il s'est acquise par son propre sang.
29. Je sais qu'il s'introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n'épargneront pas le troupeau,
30. et qu'il s'élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.
31. Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n'ai cessé nuit et jour d'exhorter avec larmes chacun de vous.
32. Et maintenant je vous recommande à Dieu et à la parole de sa grâce, à celui qui peut édifier et donner l'héritage avec tous les sanctifiés.
33. Je n'ai désiré ni l'argent, ni l'or, ni les vêtements de personne.
34. Vous savez vous-mêmes que ces mains ont pourvu à mes besoins et à ceux des personnes qui étaient avec moi.
35. Je vous ai montré de toutes manières que c'est en travaillant ainsi qu'il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir.
36. Après avoir ainsi parlé, il se mit à genoux, et il pria avec eux tous.
37. Et tous fondirent en larmes, et, se jetant au cou de Paul, ils l'embrassaient,
38. affligés surtout de ce qu'il avait dit qu'ils ne verraient plus son visage. Et ils l'accompagnèrent jusqu'au navire.
Actes 21 / Segond

1. Nous nous embarquâmes, après nous être séparés d'eux, et nous allâmes directement à Cos, le lendemain à Rhodes, et de là à Patara.
2. Et ayant trouvé un navire qui faisait la traversée vers la Phénicie, nous montâmes et partîmes.
3. Quand nous fûmes en vue de l'île de Chypre, nous la laissâmes à gauche, poursuivant notre route du côté de la Syrie, et nous abordâmes à Tyr, où le bâtiment devait décharger sa cargaison.
4. Nous trouvâmes les disciples, et nous restâmes là sept jours. Les disciples, poussés par l'Esprit, disaient à Paul de ne pas monter à Jérusalem.
5. Mais, lorsque nous fûmes au terme des sept jours, nous nous acheminâmes pour partir, et tous nous accompagnèrent avec leurs femmes et leurs enfants jusque hors de la ville. Nous nous mîmes à genoux sur le rivage, et nous priâmes.
6. Puis, ayant pris congé les uns des autres, nous montâmes sur le navire, et ils retournèrent chez eux.
7. Achevant notre navigation, nous allâmes de Tyr à Ptolémaïs, où nous saluâmes les frères, et passâmes un jour avec eux.
8. Nous partîmes le lendemain, et nous arrivâmes à Césarée. Etant entrés dans la maison de Philippe l'évangéliste, qui était l'un des sept, nous logeâmes chez lui.
9. Il avait quatre filles vierges qui prophétisaient.
10. Comme nous étions là depuis plusieurs jours, un prophète, nommé Agabus, descendit de Judée,
11. et vint nous trouver. Il prit la ceinture de Paul, se lia les pieds et les mains, et dit: Voici ce que déclare le Saint-Esprit: L'homme à qui appartient cette ceinture, les Juifs le lieront de la même manière à Jérusalem, et le livreront entre les mains des païens.
12. Quand nous entendîmes cela, nous et ceux de l'endroit, nous priâmes Paul de ne pas monter à Jérusalem.
13. Alors il répondit: Que faites-vous, en pleurant et en me brisant le coeur? Je suis prêt, non seulement à être lié, mais encore à mourir à Jérusalem pour le nom du Seigneur Jésus.
14. Comme il ne se laissait pas persuader, nous n'insistâmes pas, et nous dîmes: Que la volonté du Seigneur se fasse!
15. Après ces jours-là, nous fîmes nos préparatifs, et nous montâmes à Jérusalem.
16. Quelques disciples de Césarée vinrent aussi avec nous, et nous conduisirent chez un nommé Mnason, de l'île de Chypre, ancien disciple, chez qui nous devions loger.
17. Lorsque nous arrivâmes à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie.
18. Le lendemain, Paul se rendit avec nous chez Jacques, et tous les anciens s'y réunirent.
19. Après les avoir salués, il raconta en détail ce que Dieu avait fait au milieu des païens par son ministère.
20. Quand ils l'eurent entendu, ils glorifièrent Dieu. Puis ils lui dirent: Tu vois, frère, combien de milliers de Juifs ont cru, et tous sont zélés pour la loi.
21. Or, ils ont appris que tu enseignes à tous les Juifs qui sont parmi les païens à renoncer à Moïse, leur disant de ne pas circoncire les enfants et de ne pas se conformer aux coutumes.
22. Que faire donc? Sans aucun doute la multitude se rassemblera, car on saura que tu es venu.
23. C'est pourquoi fais ce que nous allons te dire. Il y a parmi nous quatre hommes qui ont fait un voeu;
24. prends-les avec toi, purifie-toi avec eux, et pourvois à leur dépense, afin qu'ils se rasent la tête. Et ainsi tous sauront que ce qu'ils ont entendu dire sur ton compte est faux, mais que toi aussi tu te conduis en observateur de la loi.
25. A l'égard des païens qui ont cru, nous avons décidé et nous leur avons écrit qu'ils eussent à s'abstenir des viandes sacrifiées aux idoles, du sang, des animaux étouffés, et de l'impudicité.
26. Alors Paul prit ces hommes, se purifia, et entra le lendemain dans le temple avec eux, pour annoncer à quel jour la purification serait accomplie et l'offrande présentée pour chacun d'eux.
27. Sur la fin des sept jours, les Juifs d'Asie, ayant vu Paul dans le temple, soulevèrent toute la foule, et mirent la main sur lui,
28. en criant: Hommes Israélites, au secours! Voici l'homme qui prêche partout et à tout le monde contre le peuple, contre la loi et contre ce lieu; il a même introduit des Grecs dans le temple, et a profané ce saint lieu.
29. Car ils avaient vu auparavant Trophime d'Ephèse avec lui dans la ville, et ils croyaient que Paul l'avait fait entrer dans le temple.
30. Toute la ville fut émue, et le peuple accourut de toutes parts. Ils se saisirent de Paul, et le traînèrent hors du temple, dont les portes furent aussitôt fermées.
31. Comme ils cherchaient à le tuer, le bruit vint au tribun de la cohorte que tout Jérusalem était en confusion.
32. A l'instant il prit des soldats et des centeniers, et courut à eux. Voyant le tribun et les soldats, ils cessèrent de frapper Paul.
33. Alors le tribun s'approcha, se saisit de lui, et le fit lier de deux chaînes. Puis il demanda qui il était, et ce qu'il avait fait.
34. Mais dans la foule les uns criaient d'une manière, les autres d'une autre; ne pouvant donc rien apprendre de certain, à cause du tumulte, il ordonna de le mener dans la forteresse.
35. Lorsque Paul fut sur les degrés, il dut être porté par les soldats, à cause de la violence de la foule;
36. car la multitude du peuple suivait, en criant: Fais-le mourir!
37. Au moment d'être introduit dans la forteresse, Paul dit au tribun: M'est-il permis de te dire quelque chose? Le tribun répondit: Tu sais le grec?
38. Tu n'es donc pas cet Egyptien qui s'est révolté dernièrement, et qui a emmené dans le désert quatre mille brigands?
39. Je suis Juif, reprit Paul, de Tarse en Cilicie, citoyen d'une ville qui n'est pas sans importance. Permets-moi, je te prie, de parler au peuple.
40. Le tribun le lui ayant permis, Paul, debout sur les degrés, fit signe de la main au peuple. Un profond silence s'établit, et Paul, parlant en langue hébraïque, dit: