Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 17 December 2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Tite 1 / Ostervald

1. Paul, serviteur de Dieu, et apôtre de Jésus-Christ pour la foi des élus de Dieu, et pour la connaissance de la vérité, qui est selon la piété,
2. En vue de l'espérance de la vie éternelle, que Dieu, qui ne peut mentir, a promise avant les temps éternels;
3. Et qu'il a manifestée en son temps par sa parole, dont la prédication m'a été confiée, selon l'ordre de Dieu notre Sauveur,
4. A Tite, mon vrai fils dans notre commune foi: Grâce, miséricorde et paix de la part de Dieu le Père, et du Seigneur Jésus-Christ notre Sauveur!
5. La raison pour laquelle je t'ai laissé en Crète, c'est afin que tu achèves de mettre en ordre ce qui reste à régler, et que tu établisses des anciens dans chaque ville, suivant que je te l'ai ordonné,
6. S'il s'y trouve quelqu'un qui soit irrépréhensible, mari d'une seule femme, ayant des enfants fidèles, qui ne soient pas accusés de dérèglement, ni d'insubordination.
7. Car il faut que l'évêque soit irrépréhensible, comme économe de Dieu; qu'il ne soit ni présomptueux, ni coléreux, ni adonné au vin, ni violent, ni porté au gain déshonnête;
8. Mais, au contraire, hospitalier, aimant les gens de bien, prudent, juste, saint, tempérant,
9. Attaché à la véritable doctrine qui doit être enseignée, afin qu'il soit capable, tant d'exhorter, selon la saine doctrine, que de convaincre ceux qui s'y opposent.
10. Il y a, en effet, principalement parmi ceux de la circoncision, beaucoup de gens indisciplinés, de vains discoureurs et d'imposteurs, auxquels il faut fermer la bouche;
11. Qui pervertissent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qui ne convient pas.
12. Quelqu'un d'entre eux, leur propre prophète, a dit: Les Crétois sont toujours menteurs; de méchantes bêtes, des ventres paresseux.
13. Ce témoignage est véritable. Pour cette raison, reprends-les sévèrement, afin qu'ils deviennent sains dans la foi,
14. Et ne s'attachent pas aux fables judaïques, ni aux ordonnances des hommes qui se détournent de la vérité.
15. Tout est pur, il est vrai, pour ceux qui sont purs; mais rien n'est pur pour les impurs et les infidèles; au contraire, et leur esprit et leur conscience sont souillés.
16. Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d'aucune bonne œuvre.
Tite 2 / Ostervald

1. Pour toi, enseigne les choses qui sont conformes à la saine doctrine.
2. Que les vieillards soient sobres, graves, prudents, sains dans la foi, dans la charité, dans la patience.
3. Que les femmes âgées aient de même l'extérieur qui convient à la sainteté; qu'elles ne soient ni médisantes, ni sujettes aux excès du vin; qu'elles enseignent le bien;
4. Afin qu'elles apprennent aux jeunes à aimer leurs maris, à aimer leurs enfants;
5. A être sages, chastes, à garder la maison; à être bonnes, soumises à leurs maris; afin que la parole de Dieu ne soit point calomniée.
6. Exhorte de même les jeunes hommes à être sages,
7. Donnant toi-même en toutes choses l'exemple des bonnes œuvres, par la pureté de la doctrine et la gravité,
8. Une parole saine, irréprochable, afin que les adversaires soient confondus, n'ayant aucun mal à dire de vous.
9. Exhorte les serviteurs à être soumis à leurs maîtres, à leur complaire en toutes choses, à n'être point contredisants;
10. A ne rien détourner, mais à montrer une entière fidélité, afin de faire honorer en toutes choses la doctrine de Dieu notre Sauveur.
11. Car la grâce de Dieu, pour le salut de tous les hommes, a été manifestée;
12. Et elle nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre, en ce présent siècle, dans la tempérance, dans la justice, et dans la piété;
13. En attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire de notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ,
14. Qui s'est donné lui-même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité et de nous purifier, et de se former un peuple particulier, zélé pour les bonnes œuvres.
15. Enseigne ces choses, exhorte, et reprends avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise.
Tite 3 / Ostervald

1. Avertis-les d'être soumis aux princes et aux magistrats, de leur obéir, d'être prêts à toute bonne œuvre;
2. De ne médire de personne, de n'être point querelleurs, d'être modérés, et de montrer une parfaite douceur envers tous les hommes.
3. Car nous aussi, nous étions autrefois insensés, désobéissants, égarés, assujettis à des passions et à des voluptés diverses, vivant dans la malice et dans l'envie, dignes de haine, et nous haïssant les uns les autres.
4. Mais lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés, il nous a sauvés,
5. Non à cause des œuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le bain de la régénération, et le renouvellement du Saint-Esprit,
6. Qu'il a répandu avec richesse sur nous, par Jésus-Christ notre Sauveur;
7. Afin que, justifiés par sa grâce, nous fussions héritiers de la vie éternelle selon notre espérance.
8. Cette parole est certaine, et je veux que tu établisses fortement ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s'appliquent à pratiquer les bonnes œuvres; voilà les choses qui sont bonnes et utiles aux hommes.
9. Mais évite les questions folles, les généalogies, les contestations et les disputes touchant la loi; car elles sont inutiles et vaines.
10. Éloigne-toi de l'homme hérétique, après l'avoir averti une première et une seconde fois;
11. Sachant qu'un tel homme est perverti, et qu'il pèche, en se condamnant lui-même.
12. Lorsque j'enverrai Artémas, ou Tychique vers toi, hâte-toi de venir auprès de moi à Nicopolis; car j'ai résolu d'y passer l'hiver.
13. Reconduis avec soin Zénas, le docteur de la loi, et Apollos, en sorte que rien ne leur manque.
14. Et que les nôtres apprennent aussi à faire de bonnes œuvres, dans les besoins pressants, afin qu'ils ne demeurent pas sans fruit.
15. Tous ceux qui sont avec moi te saluent. Salue ceux qui nous aiment dans la foi. La grâce soit avec vous tous! Amen.
Philémon 1 / Ostervald

1. Paul, prisonnier de Jésus-Christ, et Timothée notre frère, à Philémon notre bien-aimé, et notre compagnon d'œuvres;
2. Et à notre bien-aimé Apphie, et à Archippe, notre compagnon d'armes, et à l'Église qui est dans ta maison.
3. La grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père, et du Seigneur Jésus-Christ!
4. Je rends grâces à mon Dieu, faisant toujours mention de toi dans mes prières; en apprenant la foi que tu as au Seigneur Jésus,
5. Et ta charité envers tous les Saints; afin que la communication de la foi soit efficace,
6. Par la connaissance de tout le bien qui se fait parmi vous, pour Jésus-Christ.
7. Car, mon frère, ta charité nous a donné une grande joie et une grande consolation, en ce que tu as réjoui les entrailles des Saints.
8. C'est pourquoi, bien que j'aie en Christ une grande liberté pour te commander ce qui est convenable,
9. Cependant je te prie plutôt, étant ce que je suis, Paul avancé en âge, et même actuellement prisonnier de Jésus-Christ, au nom de la charité,
10. Je te prie pour mon fils Onésime, que j'ai engendré étant dans les chaînes,
11. Qui t'a été autrefois inutile, mais qui maintenant te sera utile, aussi bien qu'à moi, et que je te renvoie.
12. Reçois-le donc comme mes propres entrailles.
13. Je voulais le retenir auprès de moi, afin qu'il me servît à ta place dans les liens où je suis pour l'Évangile.
14. Mais je n'ai rien voulu faire sans ton avis, afin que ton bienfait ne fût pas comme forcé, mais volontaire.
15. Car peut-être n'a-t-il été séparé de toi pour quelque temps, qu'afin que tu le recouvrasses pour toujours;
16. Non plus comme un esclave, mais comme supérieur à un esclave, comme un frère, particulièrement chéri de moi, et bien plus de toi, selon la chair, et selon le Seigneur.
17. Si donc tu me regardes comme uni à toi reçois-le comme moi-même.
18. S'il t'a fait quelque tort, ou s'il te doit quelque chose, mets-le sur mon compte.
19. Moi, Paul, je te l'écris de ma propre main, je te le rendrai, sans te dire que tu te dois toi-même à moi.
20. Oui, frère, que je reçoive ce plaisir de toi dans le Seigneur; réjouis mes entrailles dans le Seigneur.
21. Je t'écris, persuadé de ton obéissance, sachant que tu feras même plus que je ne dis.
22. Mais en même temps prépare-moi un logement, car j'espère que je vous serai rendu par vos prières.
23. Épaphras, mon compagnon de captivité en Jésus-Christ,
24. Marc, Aristarque, Démas et Luc, mes compagnons de travaux, te saluent.
25. La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec votre esprit! Amen.