Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 03 December 2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
2 Corinthiens 5 / Ostervald

1. Nous savons, en effet, que si cette tente, notre demeure terrestre, est détruite, nous avons dans les cieux un édifice qui est de Dieu, une maison éternelle, qui n'est point faite de main d'homme.
2. Car nous gémissons dans cette tente, désirant avec ardeur d'être revêtus de notre domicile du ciel;
3. Si toutefois nous sommes trouvés vêtus, et non pas nus.
4. Car nous qui sommes dans cette tente, nous gémissons sous le poids, parce que nous souhaitons, non d'être dépouillés, mais d'être revêtus, afin que ce qui est mortel soit absorbé par la vie.
5. Et celui qui nous a formés pour cela, c'est Dieu qui nous a aussi donné les arrhes de son Esprit.
6. Nous sommes donc toujours pleins de confiance, et nous savons que pendant que nous habitons dans ce corps, nous sommes éloignés du Seigneur.
7. (Car nous marchons par la foi, et non par la vue. )
8. Mais nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps, et demeurer auprès du Seigneur.
9. C'est pourquoi, nous nous efforçons de lui être agréables, soit que nous demeurions dans ce corps, soit que nous délogions.
10. Car il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ, afin que chacun reçoive selon le bien ou le mal qu'il aura fait, étant en son corps.
11. Sachant donc la crainte qu'on doit au Seigneur, nous persuadons les hommes; et Dieu nous connaît, et j'espère que dans vos consciences vous nous connaissez aussi,
12. Car nous ne nous recommandons pas de nouveau auprès de vous, mais nous vous donnons occasion de vous glorifier à notre sujet, afin que vous puissiez répondre à ceux qui se glorifient du dehors, et non du cœur.
13. Car, soit que nous soyons hors de nous-mêmes, c'est pour Dieu, soit que nous soyons de sens rassis, c'est pour vous.
14. Car la charité de Christ nous presse, étant persuadés que si un seul est mort pour tous, tous donc sont morts;
15. Et il est mort pour tous, afin que ceux qui vivent, ne vivent plus pour eux-mêmes, mais pour celui qui est mort et ressuscité pour eux.
16. C'est pourquoi, dès maintenant, nous ne connaissons personne selon la chair; si même nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus ainsi.
17. Si donc quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature; les choses vieilles sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.
18. Or, toutes ces choses viennent de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Jésus-Christ, et qui nous a confié le ministère de la réconciliation.
19. Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec soi, en ne leur imputant point leurs péchés; et il a mis en nous la parole de la réconciliation.
20. Nous faisons donc la fonction d'ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; et nous vous supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!
21. Car Celui qui n'a point connu le péché, il l'a traité en pécheur pour nous, afin que nous, nous devenions justes de la justice de Dieu en lui.
2 Corinthiens 6 / Ostervald

1. Puisque donc que nous travaillons avec Dieu, nous vous conjurons que ce ne soit pas en vain que vous ayez reçu la grâce de Dieu.
2. Car il dit: Je t'ai exaucé au temps favorable, et je t'ai secouru au jour du salut. Voici maintenant le temps favorable; voici maintenant le jour du salut.
3. Nous ne donnons aucun scandale en quoi que ce soit, afin que notre ministère ne soit point blâmé.
4. Mais nous nous rendons recommandables en toutes choses, comme des ministres de Dieu, dans une grande patience, dans les afflictions, dans les tourments, dans les angoisses,
5. Dans les blessures, dans les prisons, dans les séditions, dans les travaux, dans les veilles, dans les jeûnes,
6. Dans la pureté, dans la connaissance, dans la longanimité, dans la douceur, dans le Saint-Esprit, dans une charité sincère,
7. Dans la parole de vérité, dans la puissance de Dieu, dans les armes de la justice, que l'on tient de la droite et de la gauche,
8. A travers l'honneur et l'ignominie, à travers la mauvaise et la bonne réputation;
9. Étant regardés comme des séducteurs, quoique véridiques; comme des inconnus, quoique connus; comme mourants, et voici nous vivons; comme châtiés, et non mis à mort;
10. Comme affligés, mais toujours joyeux; comme pauvres, mais enrichissant plusieurs; comme n'ayant rien, quoique possédant toutes choses.
11. Notre bouche s'est ouverte pour vous, ô Corinthiens! Notre cœur s'est élargi.
12. Vous n'êtes point à l'étroit au-dedans de nous; mais vos entrailles à vous se sont rétrécies.
13. Or, pour nous rendre la pareille (je vous parle comme à mes enfants), élargissez-vous aussi.
14. Ne vous mettez pas sous un même joug avec les infidèles; car qu'y a-t-il de commun entre la justice et l'iniquité? et quelle union y a-t-il entre la lumière et les ténèbres?
15. Quel accord entre Christ et Bélial? ou quelle part a le fidèle avec l'infidèle?
16. Et quel rapport entre le temple de Dieu et les idoles? Car vous êtes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit: J'habiterai au milieu d'eux et j'y marcherai; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple.
17. C'est pourquoi, sortez du milieu d'eux, et vous séparez, dit le Seigneur, et ne touchez point à ce qui est impur, et je vous recevrai;
18. Et je serai votre Père, et vous serez mes fils et mes filles, dit le Seigneur tout-puissant.
2 Corinthiens 7 / Ostervald

1. Ayant donc, bien-aimés, de telles promesses, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu.
2. Recevez-nous, nous n'avons fait tort à personne; nous n'avons nui à personne; nous n'avons trompé personne.
3. Je ne dis pas cela pour vous condamner; car j'ai déjà dit que vous êtes dans nos cœurs, pour mourir ensemble et pour vivre ensemble.
4. J'ai une grande assurance avec vous; j'ai grand sujet de me glorifier de vous; je suis rempli de consolation; je suis comblé de joie dans toutes nos afflictions.
5. Car, lorsque nous sommes arrivés en Macédoine, notre chair n'a eu aucun repos, au contraire, nous avons été affligés en toutes manières, par des combats au-dehors, et des craintes au-dedans.
6. Mais Dieu, qui console ceux qui sont abattus, nous a consolés par l'arrivée de Tite;
7. Et non seulement par son arrivée, mais aussi par la consolation qu'il a reçue de vous, nous ayant raconté votre ardent désir, vos larmes, votre zèle pour moi; en sorte que ma joie en a été augmentée.
8. Car, bien que je vous aie attristés par ma lettre, je ne m'en repens pas, si même je m'en suis repenti, parce que je vois que cette lettre vous a attristés, bien que pour un peu de temps.
9. Maintenant je me réjouis, non de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu, en sorte que vous n'avez reçu aucun dommage de notre part.
10. Car la tristesse qui est selon Dieu, produit une repentance à salut, et dont on ne se repent jamais; au lieu que la tristesse du monde produit la mort.
11. Car voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n'a-t-elle pas produit en vous! Quelles excuses, quelle indignation, quelle crainte, quels désirs, quel zèle, quelle punition! Vous avez montré à tous égards que vous êtes purs dans cette affaire.
12. Ainsi, lorsque je vous ai écrit, ce n'a pas été à cause de celui qui a fait l'injure, ni à cause de celui à qui elle a été faite, mais pour vous faire connaître notre zèle pour vous devant Dieu.
13. C'est pourquoi votre consolation nous a consolés; mais nous avons été encore plus réjouis par la joie de Tite, car son esprit a été restauré par vous tous;
14. Et si je me suis glorifié de vous devant lui en quelque chose, je n'en ai point eu de confusion; mais comme nous avons dit toutes choses avec vérité, ainsi ce dont nous nous sommes glorifiés auprès de Tite, s'est trouvé la vérité.
15. Aussi quand il se souvient de l'obéissance de vous tous, et comment vous l'avez reçu avec crainte et tremblement, son affection pour vous en devient plus grande.
16. Je me réjouis donc de ce qu'en toutes choses j'ai confiance en vous.
2 Corinthiens 8 / Ostervald

1. Or, nous vous faisons connaître, frères, la grâce que Dieu a faite aux Églises de Macédoine;
2. C'est qu'ayant été éprouvés par plusieurs afflictions, ils ont été remplis de joie, et dans leur profonde pauvreté, ils ont répandu avec abondance les richesses de leur libéralité.
3. Car, je l'atteste, ils ont donné de leur propre mouvement, selon leur pouvoir, et même au-delà de leur pouvoir;
4. Nous priant très instamment de recevoir cette aumône et leur contribution pour l'assistance des saints.
5. Et ils n'ont pas seulement fait comme nous l'avions espéré, mais ils se sont donnés premièrement eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu;
6. De sorte que nous avons prié Tite, comme il avait commencé cette œuvre de charité, de l'achever aussi auprès de vous.
7. C'est pourquoi, comme vous abondez en toutes choses, en foi, en parole, en connaissance, en zèle de toute sorte, et en amour pour nous, abondez aussi dans cette œuvre de charité.
8. Je ne le dis point par commandement, mais pour éprouver, par l'empressement des autres, la sincérité de votre amour.
9. Car vous connaissez la charité de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, étant riche, s'est fait pauvre pour vous, afin que par sa pauvreté vous fussiez rendus riches.
10. Et en cela je vous donne un conseil, car cela vous convient, à vous qui non seulement avez commencé de le faire, mais qui en aviez eu le dessein dès l'année passée.
11. Achevez donc maintenant de le faire, afin que comme il y a eu la promptitude de la volonté, il y ait aussi l'accomplissement selon vos moyens.
12. Car, si la promptitude de la volonté existe, on est agréable à Dieu, selon ce qu'on a, et non selon ce qu'on n'a pas.
13. En effet, pour que les autres soient soulagés, il ne faut pas que vous soyez surchargés; au contraire, qu'il y ait égalité,
14. Que votre abondance supplée maintenant à leur indigence; afin que leur abondance supplée aussi à votre indigence, en sorte qu'il y ait égalité,
15. Selon qu'il est écrit: Celui qui recueillait beaucoup, n'en avait pas plus, et celui qui recueillait peu, n'en avait pas moins.
16. Or, grâces soient rendues à Dieu qui a mis le même zèle pour vous dans le cœur de Tite;
17. Car il s'est rendu à mon exhortation, et il est parti, avec un plus grand empressement et de son bon gré, pour vous voir.
18. Nous avons aussi envoyé avec lui le frère dont la louange est répandue dans toutes les Églises en ce qui concerne l'Évangile;
19. Et non seulement cela; mais il a été choisi aussi, par les Églises, pour nous accompagner dans le voyage, et pour porter les aumônes, que nous administrons à la gloire du Seigneur même, et selon l'ardeur de votre zèle.
20. Nous avons pris cette précaution, afin que personne ne pût nous blâmer dans l'administration de ces aumônes abondantes;
21. Ayant soin de faire ce qui est bien, non seulement devant le Seigneur, mais aussi devant les hommes.
22. Nous avons aussi envoyé avec eux notre frère, dont nous avons souvent éprouvé le zèle en plusieurs rencontres, et qui en aura plus encore en celle-ci, à cause de la grande confiance qu'il a en vous.
23. Ainsi, pour ce qui est de Tite, il est mon compagnon, et il travaille avec moi pour vous; et pour ce qui est de nos frères, ils sont les envoyés des Églises, et la gloire de Christ.
24. Donnez-leur donc, en présence des Églises, des preuves de votre charité, et du sujet que nous avons de nous glorifier de vous.