Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 23/11/2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Romains 7 / Ostervald

1. Frères, ne savez-vous pas, (car je parle à des personnes qui connaissent la loi, ) que la loi n'a de pouvoir sur l'homme que pendant qu'il est en vie?
2. En effet, la femme qui est mariée, est liée par la loi à son mari, tant qu'il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi du mari.
3. Si donc, durant la vie de son mari, elle épouse un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si son mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu'elle n'est point adultère, si elle épouse un autre homme.
4. Ainsi donc, vous aussi, mes frères, vous êtes morts à la loi, par le corps de Christ, pour être à un autre, savoir, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.
5. Car lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés, excitées par la loi, agissaient dans nos membres, de manière à produire des fruits pour la mort.
6. Mais maintenant que nous sommes délivrés de la loi, étant morts à celle sous laquelle nous étions retenus, nous servons Dieu dans un esprit nouveau, et non selon la lettre, qui a vieilli.
7. Que dirons-nous donc? La loi est-elle la cause du péché? Nullement! Au contraire, je n'ai connu le péché que par la loi; car je n'eusse point connu la convoitise, si la loi n'eût dit: Tu ne convoiteras point.
8. Mais le péché, prenant occasion du commandement, a produit en moi toute sorte de convoitises. Car sans la loi, le péché est mort.
9. Pour moi, autrefois sans loi, je vivais; mais le commandement étant venu, le péché a repris vie,
10. Et moi, je suis mort; et il s'est trouvé que le commandement, qui devait me donner la vie, m'a donné la mort.
11. Car le péché, prenant occasion du commandement m'a séduit, et par lui m'a fait mourir.
12. Ainsi la loi est sainte, et le commandement est saint, juste et bon.
13. Ce qui est bon m'a-t-il donc donné la mort? Nullement! mais c'est le péché, afin qu'il parût péché, en me donnant la mort par une chose bonne et que le péché devînt excessivement pécheur par le commandement.
14. En effet, nous savons que la loi est spirituelle; mais moi je suis charnel, vendu au péché.
15. Car je n'approuve point ce que je fais, je ne fais point ce que je veux, mais je fais ce que je hais.
16. Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.
17. Et maintenant ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.
18. Car je sais que le bien n'habite point en moi, c'est-à-dire, dans ma chair, parce que j'ai la volonté de faire le bien; mais je ne parviens pas à l'accomplir.
19. Car je ne fais pas le bien que je veux; mais je fais le mal que je ne veux pas faire.
20. Que si je fais ce que je ne veux pas, ce n'est plus moi qui le fais, mais c'est le péché qui habite en moi.
21. Je trouve donc cette loi en moi; c'est que quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.
22. Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l'homme intérieur;
23. Mais je vois une autre loi dans mes membres, qui combat contre la loi de mon esprit et qui me rend captif sous la loi du péché, qui est dans mes membres.
24. Misérable homme que je suis! qui me délivrera de ce fardeau de mort?
25. Je rends grâces à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur! Je suis donc assujetti moi-même, par l'esprit, à la loi de Dieu, mais par la chair, à la loi du péché.
Romains 8 / Ostervald

1. Il n'y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l'esprit;
2. Parce que la loi de l'Esprit de vie, qui est en Jésus-Christ, m'a affranchi de la loi du péché et de la mort.
3. Car ce qui était impossible à la loi, parce qu'elle était affaiblie par la chair, Dieu l'a fait: envoyant son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché; et pour le péché, il a condamné le péché dans la chair;
4. Afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l'esprit.
5. Car ceux qui vivent selon la chair, s'affectionnent aux choses de la chair; mais ceux qui vivent selon l'esprit, s'affectionnent aux choses de l'esprit.
6. Car l'affection de la chair c'est la mort; mais l'affection de l'esprit c'est la vie et la paix;
7. Parce que l'affection de la chair est inimitié contre Dieu; car elle ne se soumet pas à la loi de Dieu; et en effet, elle ne le peut.
8. Or, ceux qui sont dans la chair, ne peuvent plaire à Dieu.
9. Pour vous, vous n'êtes point dans la chair, mais dans l'esprit, s'il est vrai que l'Esprit de Dieu habite en vous. Or, si quelqu'un n'a point l'Esprit de Christ, celui-là n'est point à Lui.
10. Mais si Christ est en vous, le corps est bien mort à cause du péché, mais l'esprit est vivant à cause de la justice.
11. Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus des morts, habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels, par son Esprit qui habite en vous.
12. Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair.
13. En effet, si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si, par l'Esprit, vous faites mourir les ouvres du corps, vous vivrez.
14. Car tous ceux qui sont conduits par l'Esprit de Dieu, sont enfants de Dieu.
15. Car vous n'avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d'adoption, par lequel nous crions: Abba, Père.
16. Car l'Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit, que nous sommes enfants de Dieu.
17. Et si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers; héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ; si toutefois nous souffrons avec lui, afin que nous soyons aussi glorifiés avec lui.
18. Car j'estime qu'il n'y a point de proportion entre les souffrances du temps présent et la gloire à venir, qui sera manifestée en nous.
19. En effet, la création attend, avec un ardent désir, que les enfants de Dieu soient manifestés,
20. Car ce n'est pas volontairement que la création est assujettie à la vanité, mais c'est à cause de Celui qui l'y a assujettie,
21. Dans l'espérance qu'elle sera aussi délivrée de la servitude de la corruption, pour être dans la liberté glorieuse des enfants de Dieu.
22. Car nous savons que, jusqu'à présent, toute la création soupire, et souffre les douleurs de l'enfantement;
23. Et non seulement elle, mais nous aussi qui avons les prémices de l'Esprit, nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l'adoption, la rédemption de notre corps.
24. Car nous sommes sauvés en espérance. Or, l'espérance que l'on voit n'est plus espérance; en effet, comment espérerait-on ce que l'on voit?
25. Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, c'est que nous l'attendons avec patience.
26. Et même aussi l'Esprit nous soulage dans nos faiblesses; car nous ne savons ce que nous devons demander pour prier comme il faut; mais l'Esprit lui-même intercède pour nous par des soupirs qui ne se peuvent exprimer.
27. Toutefois celui qui sonde les cœurs, connaît quelle est l'affection de l'Esprit, qui prie selon Dieu pour les saints.
28. Or, nous savons aussi que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés, selon son dessein.
29. Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a aussi prédestinés à être conformes à l'image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né de plusieurs frères;
30. Et ceux qu'il a prédestinés, il les a aussi appelés; et ceux qu'il a appelés, il les a aussi justifiés; et ceux qu'il a justifiés, il les a aussi glorifiés.
31. Que dirons-nous donc sur cela? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous?
32. Lui, qui n'a point épargné son propre Fils, mais qui l'a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il point toutes choses avec lui?
33. Qui accusera les élus de Dieu? Dieu est celui qui les justifie.
34. Qui les condamnera? Christ est mort, et de plus il est ressuscité, il est même assis à la droite de Dieu, et il intercède aussi pour nous.
35. Qui nous séparera de l'amour de Christ? Sera-ce l'affliction, ou l'angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l'épée?
36. Selon qu'il est écrit: Nous sommes livrés à la mort tous les jours à cause de toi, et nous sommes regardés comme des brebis destinées à la tuerie.
37. Au contraire, dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs, par celui qui nous a aimés.
38. Car je suis assuré que ni la mort, ni la vie, ni les anges, ni les principautés, ni les puissances, ni les choses présentes, ni les choses à venir,
39. Ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature, ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.