Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 01 November 2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Jean 7 / Ostervald

1. Après ces choses, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas demeurer en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir.
2. Or, la fête des Juifs, appelée des Tabernacles, approchait.
3. Et ses frères lui dirent: Pars d'ici, et va en Judée, afin que tes disciples voient aussi les ouvres que tu fais.
4. Car personne ne fait rien en cachette, quand il cherche à être connu. Si tu fais ces choses, montre-toi toi-même au monde.
5. Car ses frères même ne croyaient pas en lui.
6. Jésus leur dit: Mon temps n'est pas encore venu; mais votre temps est toujours venu.
7. Le monde ne peut vous haïr; mais il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses ouvres sont mauvaises.
8. Pour vous, montez à cette fête; pour moi, je n'y monte pas encore, parce que mon temps n'est pas encore venu.
9. Et leur ayant dit cela, il demeura en Galilée.
10. Mais, lorsque ses frères furent partis, il monta aussi à la fête, non pas publiquement, mais comme en cachette.
11. Les Juifs donc le cherchaient pendant la fête, et disaient: Où est-il?
12. Et il y avait une grande rumeur à son sujet parmi le peuple. Les uns disaient: C'est un homme de bien; et les autres disaient: Non, mais il séduit le peuple.
13. Toutefois, personne ne parlait librement de lui, par crainte des Juifs.
14. Vers le milieu de la fête, Jésus monta au temple, et il enseignait.
15. Et les Juifs étaient étonnés, et disaient: Comment cet homme connaît-il les Écritures, ne les ayant point apprises
16. Jésus leur répondit: Ma doctrine n'est pas de moi, mais de celui qui m'a envoyé.
17. Si quelqu'un veut faire la volonté de Dieu, il connaîtra si ma doctrine est de Dieu, ou si je parle de mon chef.
18. Celui qui parle de son chef cherche sa propre gloire; mais celui qui cherche la gloire de celui qui l'a envoyé, est digne de foi, et il n'y a point d'injustice en lui.
19. Moïse ne vous a-t-il pas donné la loi? et aucun de vous n'observe la loi. Pourquoi cherchez-vous à me faire mourir?
20. Le peuple lui répondit: Tu as un démon; qui est-ce qui cherche à te faire mourir?
21. Jésus répondit et leur dit: J'ai fait une ouvre, et vous en êtes tous étonnés.
22. Moïse vous a ordonné la circoncision (non qu'elle vienne de Moïse, mais des pères), et vous circoncisez un homme le jour du sabbat.
23. Si un homme reçoit la circoncision le jour du sabbat, afin que la loi de Moïse ne soit pas violée, pourquoi vous irritez-vous contre moi, parce que j'ai entièrement guéri un homme le jour du sabbat?
24. Ne jugez point selon l'apparence, mais jugez selon la justice.
25. Et quelques-uns de ceux de Jérusalem disaient: N'est-ce pas celui qu'on cherche à faire mourir?
26. Et le voilà qui parle librement, et on ne lui dit rien. Les chefs auraient-ils vraiment reconnu qu'il est véritablement le Christ?
27. Cependant nous savons d'où il est; au lieu que, quand le Christ viendra, personne ne saura d'où il est.
28. Et Jésus s'écriait donc dans le temple, enseignant, et disant: Vous me connaissez, et vous savez d'où je suis. Je ne suis pas venu de moi-même, mais celui qui m'a envoyé est véritable, et vous ne le connaissez point.
29. Moi, je le connais; car je viens de sa part, et c'est lui qui m'a envoyé.
30. Ils cherchaient donc à se saisir de lui; mais personne ne mit la main sur lui, parce que son heure n'était pas encore venue.
31. Cependant, plusieurs du peuple crurent en lui, et disaient: Quand le Christ viendra, fera-t-il plus de miracles que n'en fait celui-ci?
32. Les pharisiens, ayant appris ce que le peuple disait sourdement de lui, envoyèrent, de concert avec les principaux sacrificateurs, des sergents pour se saisir de lui.
33. C'est pourquoi Jésus leur dit: Je suis encore avec vous pour un peu de temps; et je m'en vais à celui qui m'a envoyé.
34. Vous me chercherez, et vous ne me trouverez point, et vous ne pourrez venir où je suis.
35. Les Juifs dirent donc entre eux: Où ira-t-il que nous ne le trouverons point? Ira-t-il vers ceux qui sont dispersés parmi les Grecs, et enseignera-t-il les Grecs?
36. Que signifie ce qu'il a dit: Vous me chercherez, et ne me trouverez point, et vous ne pourrez venir où je suis?
37. Le dernier et le grand jour de la fête, Jésus se trouvait là, et s'écriait: Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive.
38. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Écriture.
39. (Or, il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car le Saint-Esprit n'avait pas encore été donné, parce que Jésus n'était pas encore glorifié. )
40. Plusieurs de la foule, ayant entendu ces paroles, disaient: Celui-ci est véritablement le prophète.
41. D'autres disaient: C'est le Christ. Et d'autres disaient: Mais le Christ vient-il de Galilée?
42. L'Écriture ne dit-elle pas que le Christ sort de la postérité de David, et du bourg de Bethléhem d'où était David
43. Le peuple était donc partagé à son sujet.
44. Et quelques-uns d'entre eux voulaient le saisir; mais personne ne mit la main sur lui.
45. Les sergents retournèrent donc vers les principaux sacrificateurs et les pharisiens, qui leur dirent: Pourquoi ne l'avez-vous pas amené?
46. Les sergents répondirent: Jamais homme n'a parlé comme cet homme!
47. Les pharisiens leur dirent: Avez-vous aussi été séduits?
48. Y a-t-il quelqu'un des chefs ou des pharisiens qui ait cru en lui?
49. Mais cette populace, qui n'entend point la loi, est exécrable.
50. Nicodème (celui qui était venu de nuit vers Jésus, et qui était l'un d'entre eux) leur dit:
51. Notre loi condamne-t-elle un homme sans l'avoir entendu auparavant, et sans savoir ce qu'il a fait?
52. Ils lui répondirent: Es-tu aussi Galiléen? Examine, et vois qu'aucun prophète n'est sorti de la Galilée.
53. Et chacun s'en alla dans sa maison.
Jean 8 / Ostervald

1. Mais Jésus s'en alla sur la montagne des Oliviers.
2. A la pointe du jour il retourna au temple, et tout le peuple vint à lui; et s'étant assis, il les enseignait.
3. Alors les scribes et les pharisiens lui amenèrent une femme surprise en adultère, et l'ayant mise au milieu,
4. Ils lui dirent: Maître, cette femme a été surprise en flagrant délit d'adultère.
5. Or, Moïse nous a ordonné dans la loi, de lapider de telles personnes; toi donc qu'en dis-tu?
6. Ils disaient cela pour l'éprouver, afin de le pouvoir accuser. Mais Jésus, s'étant baissé, écrivait avec le doigt sur la terre.
7. Et comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit: Que celui de vous qui est sans péché, lui jette le premier la pierre.
8. Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre.
9. Quand ils entendirent cela, se sentant repris par la conscience, ils sortirent l'un après l'autre, commençant depuis les plus âgés jusqu'aux derniers, et Jésus fut laissé seul avec la femme qui était là au milieu.
10. Alors Jésus s'étant relevé, et ne voyant personne que la femme, lui dit: Femme, où sont tes accusateurs? Personne ne t'a-t-il condamnée?
11. Elle dit: Personne, Seigneur. Jésus lui dit: Je ne te condamne pas non plus; va et ne pèche plus.
12. Jésus parla encore au peuple, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera point dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.
13. Les pharisiens lui dirent: Tu rends témoignage de toi-même; ton témoignage n'est pas véritable.
14. Jésus leur répondit: Quoique je rende témoignage de moi-même, mon témoignage est véritable, car je sais d'où je suis venu, et où je vais; mais vous, vous ne savez d'où je viens, ni où je vais.
15. Vous, vous jugez selon la chair; moi, je ne juge personne.
16. Et si je juge, mon jugement est digne de foi; car je ne suis pas seul, mais avec moi est le Père qui m'a envoyé.
17. Il est écrit dans votre loi que le témoignage de deux hommes est digne de foi.
18. C'est moi qui rends témoignage de moi-même; le Père qui m'a envoyé, rend aussi témoignage de moi.
19. Ils lui disaient donc: Où est ton Père? Jésus répondit: Vous ne connaissez ni moi, ni mon Père. Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.
20. Jésus dit ces paroles dans le lieu où était le trésor, enseignant dans le temple; et personne ne se saisit de lui, parce que son heure n'était pas encore venue.
21. Jésus leur dit encore: Je m'en vais, et vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché; vous ne pouvez venir où je vais.
22. Les Juifs disaient donc: Se tuera-t-il lui-même, puisqu'il dit: Vous ne pouvez venir où je vais?
23. Et il leur dit: Vous êtes d'en bas; moi, je suis d'en haut. Vous êtes de ce monde; moi, je ne suis pas de ce monde.
24. C'est pourquoi je vous ai dit, que vous mourrez dans vos péchés; car si vous ne croyez pas ce que je suis, vous mourrez dans vos péchés.
25. Ils lui disaient donc: Toi, qui es-tu? Et Jésus leur dit: Ce que je vous dis, dès le commencement.
26. J'ai beaucoup de choses à dire de vous et à condamner en vous; mais celui qui m'a envoyé est véritable, et les choses que j'ai entendues de lui, je les dis dans le monde.
27. Ils ne comprirent point qu'il leur parlait du Père.
28. Et Jésus leur dit: Lorsque vous aurez élevé le Fils de l'homme, alors vous connaîtrez qui je suis, et que je ne fais rien de moi-même, mais que je dis les choses comme mon Père me les a enseignées.
29. Celui qui m'a envoyé est avec moi. Et le Père ne m'a point laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable.
30. Comme Jésus disait ces choses, plusieurs crurent en lui.
31. Jésus dit donc aux Juifs qui avaient cru en lui: Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes véritablement mes disciples.
32. Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira.
33. Ils lui répondirent: Nous sommes la postérité d'Abraham, et nous n'avons jamais été esclaves de personne; comment donc dis-tu: Vous serez affranchis?
34. Jésus leur répondit: En vérité, en vérité je vous dis, que quiconque s'adonne au péché, est esclave du péché.
35. Or, l'esclave ne demeure pas toujours dans la maison; mais le fils y demeure toujours.
36. Si donc le Fils vous affranchit, vous serez véritablement libres.
37. Je sais que vous êtes la postérité d'Abraham, mais vous cherchez à me faire mourir, parce que ma parole ne trouve point d'accès en vous.
38. Je dis ce que j'ai vu chez mon Père; et vous aussi, vous faites ce que vous avez vu chez votre père.
39. Ils lui répondirent: Notre père est Abraham. Jésus leur dit: Si vous étiez enfants d'Abraham, vous feriez les ouvres d'Abraham.
40. Mais maintenant vous cherchez à me faire mourir, moi, un homme qui vous ai dit la vérité que j'ai apprise de Dieu; Abraham n'a point fait cela.
41. Vous faites les ouvres de votre père. Ils lui dirent donc: Nous ne sommes point issus de la fornication; nous avons un seul Père, c'est Dieu.
42. Jésus leur dit: Si Dieu était votre Père, vous m'aimeriez, parce que c'est de Dieu que je suis issu, et que je viens; car je ne suis pas venu de moi-même, mais c'est lui qui m'a envoyé.
43. Pourquoi ne comprenez-vous point mon langage? C'est parce que vous ne pouvez écouter ma parole.
44. Le père dont vous êtes issus, c'est le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il n'a point persisté dans la vérité, parce qu'il n'y a pas de vérité en lui. Lorsqu'il dit le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur, et le père du mensonge.
45. Mais parce que je dis la vérité, vous ne me croyez point.
46. Qui de vous me convaincra de péché? Et si je dis la vérité, pourquoi ne me croyez-vous pas?
47. Celui qui est de Dieu, écoute les paroles de Dieu; c'est pourquoi vous ne les écoutez pas, parce que vous n'êtes point de Dieu.
48. Les Juifs lui répondirent: N'avons-nous pas raison de dire que tu es un Samaritain, et que tu as un démon?
49. Jésus répondit: Je n'ai point de démon, mais j'honore mon Père, et vous me déshonorez.
50. Je ne cherche point ma gloire, il y en a un qui la cherche, et qui juge.
51. En vérité, en vérité je vous dis, que si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.
52. Les Juifs lui dirent: Nous connaissons maintenant que tu as un démon; Abraham est mort et les prophètes aussi, et tu dis: Si quelqu'un garde ma parole, il ne verra jamais la mort.
53. Es-tu plus grand que notre père Abraham, qui est mort? Les prophètes aussi sont morts; qui prétends-tu être?
54. Jésus répondit: Si je me glorifie moi-même, ma gloire n'est rien; c'est mon Père qui me glorifie, lui, dont vous dites qu'il est votre Dieu.
55. Cependant, vous ne l'avez point connu; mais moi, je le connais; et si je disais que je ne le connais pas, je serais un menteur comme vous; mais je le connais et je garde sa parole.
56. Abraham votre père a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour; et il l'a vu, et il s'est réjoui.
57. Les Juifs lui dirent: Tu n'as pas encore cinquante ans, et tu as vu Abraham!
58. Jésus leur dit: En vérité, en vérité je vous le dis: Avant qu'Abraham fût, je suis.
59. Alors ils prirent des pierres pour les jeter contre lui; mais Jésus se cacha et sortit du temple, passant au milieu d'eux, et ainsi il s'en alla.