Lire la Bible Ostervald en 1 an

Liens Connexes:

Lecture du jour 21 July 2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Ecclésiaste 10 / Ostervald

1. Les mouches mortes corrompent et font fermenter l'huile du parfumeur; ainsi fait un peu de folie à l'égard de celui qui est estimé pour sa sagesse et pour sa gloire.
2. Le sage a le cœur à sa droite; mais le fou a le cœur à sa gauche.
3. Et même, quand l'insensé marche dans le chemin, le sens lui manque; et il dit de chacun: Voilà un insensé.
4. Si l'esprit de celui qui domine s'élève contre toi, ne quitte point ta place; car la douceur prévient de grandes fautes.
5. Il y a un mal que j'ai vu sous le soleil, comme une erreur qui procède du prince:
6. C'est que la folie est mise aux plus hauts lieux, et que des riches sont assis dans l'abaissement.
7. J'ai vu des serviteurs à cheval, et des princes aller à pied comme des serviteurs.
8. Celui qui creuse une fosse y tombera, et un serpent mordra celui qui fait brèche à une clôture.
9. Celui qui remue des pierres en sera blessé; et celui qui fend du bois en sera en danger.
10. Si le fer est émoussé, et qu'il n'en ait pas aiguisé le tranchant, il devra redoubler d'efforts; mais la sagesse a l'avantage de donner de l'adresse.
11. Si le serpent mord, quand il n'est pas charmé, le médisant ne vaut pas mieux.
12. Les paroles de la bouche du sage sont pleines de grâce; mais les lèvres du fou l'engloutissent.
13. Le commencement des paroles de sa bouche est une folie, et la fin de son discours une pernicieuse sottise.
14. L'insensé multiplie les paroles; toutefois l'homme ne sait ce qui arrivera; et qui lui annoncera ce qui sera après lui
15. Le travail des insensés les lasse, parce qu'ils ne savent pas aller à la ville.
16. Malheur à toi, pays, dont le roi est un enfant, et dont les princes mangent dès le matin!
17. Heureux es-tu, pays, dont le roi est de race illustre, et dont les princes mangent quand il est temps, pour réparer leurs forces, et non pour se livrer à la boisson!
18. A cause des mains paresseuses le plancher s'affaisse; et à cause des mains lâches, la maison a des gouttières.
19. On fait des repas pour se réjouir, et le vin égaie la vie, et l'argent répond à tout.
20. Ne dis point de mal du roi, pas même dans ta pensée; et ne dis point de mal du riche dans la chambre où tu couches; car l'oiseau des cieux emporterait ta voix, et ce qui a des ailes révélerait tes paroles.
Ecclésiaste 11 / Ostervald

1. Jette ton pain sur la face des eaux, car avec le temps tu le retrouveras.
2. Fais-en part à sept, et même à huit; car tu ne sais pas quel mal peut venir sur la terre.
3. Quand les nuées sont pleines, elles répandent de la pluie sur la terre; et quand un arbre tombe, au midi, ou au nord, au lieu où l'arbre est tombé, il demeure.
4. Celui qui observe le vent, ne sèmera point; et celui qui regarde les nuées, ne moissonnera point.
5. Comme tu ne sais pas quel est le chemin du vent, ni comment se forment les os dans le sein de celle qui est enceinte; de même tu ne connais pas l'œuvre de Dieu, qui a fait toutes choses.
6. Sème ta semence dès le matin, et ne laisse pas reposer ta main le soir; car tu ne sais pas ce qui réussira, ceci ou cela, ou si les deux seront également bons.
7. La lumière est douce, et il est agréable aux yeux de voir le soleil.
8. Et si un homme vit un grand nombre d'années, qu'il se réjouisse pendant toutes ces années, et qu'il se souvienne des jours de ténèbres, qui sont nombreux. Tout ce qui vient est vanité.
Ecclésiaste 12 / Ostervald

1. Jeune homme, réjouis-toi dans ton jeune âge, et que ton cœur te rende content aux jours de ta jeunesse; et marche comme ton cœur te mène, et selon le regard de tes yeux; mais sache que pour toutes ces choses Dieu te fera venir en jugement.
2. Bannis le chagrin de ton cœur, et éloigne les maux de ta chair; car le jeune âge et l'adolescence ne sont que vanité.
3. Mais souviens-toi de ton créateur pendant les jours de ta jeunesse, avant que les jours mauvais viennent, avant qu'arrivent les années dont tu diras: Je n'y prends point de plaisir;
4. Avant que le soleil, la lumière, la lune et les étoiles s'obscurcissent, et que les nuées reviennent après la pluie;
5. Quand les gardes de la maison trembleront, que les hommes forts se courberont, que celles qui moulent cesseront, parce qu'elles seront diminuées; que celles qui regardent par les fenêtres, seront obscurcies;
6. Et que les deux battants de la porte seront fermés sur la rue, quand s'abaissera le bruit de la meule; qu'on se lèvera au chant de l'oiseau, et que toutes les filles du chant seront abattues;
7. Et que l'on craindra ce qui est élevé, qu'on aura des terreurs en marchant, que l'amandier fleurira, que la sauterelle deviendra pesante, et que l'appétit manquera; car l'homme s'en va vers sa demeure éternelle, et ceux qui pleurent feront le tour des rues;
8. Avant que la corde d'argent se rompe, que le vase d'or se brise, que la cruche se casse sur la fontaine, et que la roue se rompe sur la citerne;
9. Avant que la poussière retourne dans la terre, comme elle y avait été, et que l'esprit retourne à Dieu qui l'a donné.
10. Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, tout est vanité.
11. De plus, comme l'Ecclésiaste a été sage, il a aussi enseigné la sagesse au peuple. Il a examiné, il a sondé et mis en ordre beaucoup de sentences.
12. L'Ecclésiaste s'est appliqué à trouver des paroles agréables. Ce qui a été écrit l'a été avec droiture; ce sont des paroles de vérité.
13. Les paroles des sages sont comme des aiguillons, et réunies en recueil, elles sont comme des clous plantés. Celles-ci ont été données par un seul pasteur.
14. Du reste, mon fils, prends garde à ces choses. A faire beaucoup de livres, il n'y a point de fin, et tant d'étude n'est que fatigue pour le corps.
15. Écoutons la conclusion de tout ce discours: Crains Dieu, et garde ses commandements; car c'est là le tout de l'homme.
16. Car Dieu fera venir toute œuvre en jugement, avec tout ce qui est caché, soit bien, soit mal.
Cantique des Cantiques 1 / Ostervald

1. Le cantique des cantiques, qui est de Salomon.
2. Qu'il me baise des baisers de sa bouche! Car tes amours sont plus agréables que le vin.
3. Tes parfums ont une odeur suave, ton nom est comme un parfum répandu; c'est pourquoi les jeunes filles t'ont aimé.
4. Entraîne-moi, et nous courrons après toi! Le roi m'a fait entrer dans ses appartements. Nous nous égaierons et nous réjouirons en toi; nous célébrerons tes amours plus que le vin. Les hommes droits t'ont aimé.
5. O filles de Jérusalem, je suis brune, mais belle. Je suis comme les tentes de Kédar, et comme les pavillons de Salomon.
6. Ne prenez pas garde que je suis brune, car le soleil m'a regardée; les enfants de ma mère se sont irrités contre moi, ils m'ont mise à garder les vignes. Ma vigne, à moi, je ne l'ai point gardée.
7. Dis-moi, ô toi qu'aime mon âme, où tu pais ton troupeau, et où tu le fais reposer sur le midi; car pourquoi serais-je comme une femme errante auprès des troupeaux de tes compagnons?
8. Si tu ne le sais pas, ô la plus belle d'entre les femmes, sors sur les traces du troupeau, et pais tes chevrettes auprès des cabanes des bergers.
9. Ma bien-aimée, je te compare à ma cavale qu'on attelle aux chars de Pharaon.
10. Tes joues ont bonne grâce avec les atours, et ton cou avec les colliers.
11. Nous te ferons des atours d'or, avec des boutons d'argent.
12. Tandis que le roi était assis à table, mon nard exhalait son parfum.
13. Mon bien-aimé est pour moi un sachet de myrrhe; il reposera sur mon sein.
14. Mon bien-aimé est pour moi une grappe de troëne, dans les vignes d'En-guédi.
15. Que tu es belle, ma bien-aimée, que tu es belle! Tes yeux sont ceux des colombes.
16. Que tu es beau, mon bien-aimé; que tu es agréable!
17. Notre couche est un lit de verdure. Les poutres de nos maisons sont des cèdres, et nos lambris des cyprès.
Cantique des Cantiques 2 / Ostervald

1. Je suis la rose de Saron et le lis des vallées.
2. Comme le lis au milieu des épines, telle est ma bien-aimée parmi les jeunes filles.
3. Comme le pommier au milieu des arbres de la forêt, tel est mon bien-aimé parmi les jeunes hommes; j'ai désiré son ombrage, et m'y suis assise, et son fruit a été doux à mon palais.
4. Il m'a mené dans la salle du festin, et l'étendard qu'il lève sur moi, porte: AMOUR.
5. Ranimez-moi avec du raisin; fortifiez-moi avec des pommes, car je me pâme d'amour.
6. Que sa main gauche soit sous ma tête, et que sa droite m'embrasse!
7. Filles de Jérusalem, je vous adjure par les gazelles et les biches des champs, ne réveillez pas, ne réveillez pas celle que j'aime, avant qu'elle le veuille.
8. C'est ici la voix de mon bien-aimé; le voici qui vient, sautant sur les montagnes, et bondissant sur les coteaux.
9. Mon bien-aimé est semblable à la gazelle, ou au faon des biches; le voilà qui se tient derrière notre muraille; il regarde par les fenêtres, il s'avance par les treillis.
10. Mon bien-aimé parle et me dit: Lève-toi, ma bien-aimée, ma belle, et viens!
11. Car voici, l'hiver est passé, la pluie a cessé, elle s'en est allée;
12. Les fleurs paraissent sur la terre, le temps des chansons est venu, et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.
13. Le figuier a poussé ses premières figues, et les vignes ont des grappes et exhalent leur odeur. Lève-toi, ma bien-aimée, ma belle, et viens!
14. Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, qui te caches dans les lieux escarpés, fais-moi voir ton regard, et fais-moi entendre ta voix; car ta voix est douce, et ton regard est gracieux.
15. Prenez-nous les renards, les petits renards, qui gâtent les vignes, depuis que nos vignes ont des grappes.
16. Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui; il paît son troupeau parmi les lis.
17. Avant que le vent du jour souffle, et que les ombres fuient, reviens, mon bien-aimé, comme la gazelle, ou le faon des biches, sur les montagnes qui nous séparent.