Lire / Ecouter la Bible Segond en 6 mois

Liens Connexes : La Bible Segond en 6 mois est disponible pour écouter sur plusieurs platformes en format Podcast : Spotify , Podcast Addict , Amazon/Audible et Google Podcasts. Pour l’écoute du Podcast, nous conseillons l’application Podcast Addict disponible sur la plupart des plateformes mobiles (iPhone/Samsung Android etc).

Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRSS
Lecture du jour 16/03/2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
2 Samuel 9 / Bible Segond

1. David dit: Reste-t-il encore quelqu'un de la maison de Saül, pour que je lui fasse du bien à cause de Jonathan?
2. Il y avait un serviteur de la maison de Saül, nommé Tsiba, que l'on fit venir auprès de David. Le roi lui dit: Es-tu Tsiba? Et il répondit: Ton serviteur!
3. Le roi dit: N'y a-t-il plus personne de la maison de Saül, pour que j'use envers lui de la bonté de Dieu? Et Tsiba répondit au roi: Il y a encore un fils de Jonathan, perclus des pieds.
4. Le roi lui dit: Où est-il? Et Tsiba répondit au roi: Il est dans la maison de Makir, fils d'Ammiel, à Lodebar.
5. Le roi David l'envoya chercher dans la maison de Makir, fils d'Ammiel, à Lodebar.
6. Et Mephiboscheth, fils de Jonathan, fils de Saül, vint auprès de David, tomba sur sa face et se prosterna. David dit: Mephiboscheth! Et il répondit: Voici ton serviteur.
7. David lui dit: Ne crains point, car je veux te faire du bien à cause de Jonathan, ton père. Je te rendrai toutes les terres de Saül, ton père, et tu mangeras toujours à ma table.
8. Il se prosterna, et dit: Qu'est ton serviteur, pour que tu regardes un chien mort, tel que moi?
9. Le roi appela Tsiba, serviteur de Saül, et lui dit: Je donne au fils de ton maître tout ce qui appartenait à Saül et à toute sa maison.
10. Tu cultiveras pour lui les terres, toi, tes fils, et tes serviteurs, et tu feras les récoltes, afin que le fils de ton maître ait du pain à manger; et Mephiboscheth, fils de ton maître, mangera toujours à ma table. Or Tsiba avait quinze fils et vingt serviteurs.
11. Il dit au roi: Ton serviteur fera tout ce que le roi mon seigneur ordonne à son serviteur. Et Mephiboscheth mangea à la table de David, comme l'un des fils du roi.
12. Mephiboscheth avait un jeune fils, nommé Mica, et tous ceux qui demeuraient dans la maison de Tsiba étaient serviteurs de Mephiboscheth.
13. Mephiboscheth habitait à Jérusalem, car il mangeait toujours à la table du roi. Il était boiteux des deux pieds.
2 Samuel 10 / Bible Segond

1. Après cela, le roi des fils d'Ammon mourut, et Hanun, son fils, régna à sa place.
2. David dit: Je montrerai de la bienveillance à Hanun, fils de Nachasch, comme son père en a montré à mon égard. Et David envoya ses serviteurs pour le consoler au sujet de son père. Lorsque les serviteurs de David arrivèrent dans le pays des fils d'Ammon,
3. les chefs des fils d'Ammon dirent à Hanun, leur maître: Penses-tu que ce soit pour honorer ton père que David t'envoie des consolateurs? N'est-ce pas pour reconnaître et explorer la ville, et pour la détruire, qu'il envoie ses serviteurs auprès de toi?
4. Alors Hanun saisit les serviteurs de David, leur fit raser la moitié de la barbe, et fit couper leurs habits par le milieu jusqu'au haut des cuisses. Puis il les congédia.
5. David, qui fut informé, envoya des gens à leur rencontre, car ces hommes étaient dans une grande confusion; et le roi leur fit dire: Restez à Jéricho jusqu'à ce que votre barbe ait repoussé, et revenez ensuite.
6. Les fils d'Ammon, voyant qu'ils s'étaient rendus odieux à David, firent enrôler à leur solde vingt mille hommes de pied chez les Syriens de Beth-Rehob et chez les Syriens de Tsoba, mille hommes chez le roi de Maaca, et douze mille hommes chez les gens de Tob.
7. A cette nouvelle, David envoya contre eux Joab et toute l'armée, les hommes vaillants.
8. Les fils d'Ammon sortirent, et se rangèrent en bataille à l'entrée de la porte; les Syriens de Tsoba et de Rehob, et les hommes de Tob et de Maaca, étaient à part dans la campagne.
9. Joab vit qu'il avait à combattre par devant et par derrière. Il choisit alors sur toute l'élite d'Israël un corps, qu'il opposa aux Syriens;
10. et il plaça sous le commandement de son frère Abischaï le reste du peuple, pour faire face aux fils d'Ammon.
11. Il dit: Si les Syriens sont plus forts que moi, tu viendras à mon secours; et si les fils d'Ammon sont plus forts que toi, j'irai te secourir.
12. Sois ferme, et montrons du courage pour notre peuple et pour les villes de notre Dieu, et que l'Eternel fasse ce qui lui semblera bon!
13. Joab, avec son peuple, s'avança pour attaquer les Syriens, et ils s'enfuirent devant lui.
14. Et quand les fils d'Ammon virent que les Syriens avaient pris la fuite, ils s'enfuirent aussi devant Abischaï et rentrèrent dans la ville. Joab s'éloigna des fils d'Ammon et revint à Jérusalem.
15. Les Syriens, voyant qu'ils avaient été battus par Israël, réunirent leurs forces.
16. Hadarézer envoya chercher les Syriens qui étaient de l'autre côté du fleuve; et ils arrivèrent à Hélam, ayant à leur tête Schobac, chef de l'armée d'Hadarézer.
17. On l'annonça à David, qui assembla tout Israël, passa le Jourdain, et vint à Hélam. Les Syriens se préparèrent à la rencontre de David, et lui livrèrent bataille.
18. Mais les Syriens s'enfuirent devant Israël. Et David leur tua les troupes de sept cents chars et quarante mille cavaliers; il frappa aussi le chef de leur armée, Schobac, qui mourut sur place.
19. Tous les rois soumis à Hadarézer, se voyant battus par Israël, firent la paix avec Israël et lui furent assujettis. Et les Syriens n'osèrent plus secourir les fils d'Ammon.
2 Samuel 11 / Bible Segond

1. L'année suivante, au temps où les rois se mettaient en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, pour détruire les fils d'Ammon et pour assiéger Rabba. Mais David resta à Jérusalem.
2. Un soir, David se leva de sa couche; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure.
3. David fit demander qui était cette femme, et on lui dit: N'est-ce pas Bath-Schéba, fille d'Eliam, femme d'Urie, le Héthien?
4. Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. Après s'être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison.
5. Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David: Je suis enceinte.
6. Alors David expédia cet ordre à Joab: Envoie-moi Urie, le Héthien. Et Joab envoya Urie à David.
7. Urie se rendit auprès de David, qui l'interrogea sur l'état de Joab, sur l'état du peuple, et sur l'état de la guerre.
8. Puis David dit à Urie: Descends dans ta maison, et lave tes pieds. Urie sortit de la maison royale, et il fut suivi d'un présent du roi.
9. Mais Urie se coucha à la porte de la maison royale, avec tous les serviteurs de son maître, et il ne descendit point dans sa maison.
10. On en informa David, et on lui dit: Urie n'est pas descendu dans sa maison. Et David dit à Urie: N'arrives-tu pas de voyage? Pourquoi n'es-tu pas descendu dans ta maison?
11. Urie répondit à David: L'arche et Israël et Juda habitent sous des tentes, mon seigneur Joab et les serviteurs de mon seigneur campent en rase campagne, et moi j'entrerais dans ma maison pour manger et boire et pour coucher avec ma femme! Aussi vrai que tu es vivant et que ton âme est vivante, je ne ferai point cela.
12. David dit à Urie: Reste ici encore aujourd'hui, et demain je te renverrai. Et Urie resta à Jérusalem ce jour-là et le lendemain.
13. David l'invita à manger et à boire en sa présence, et il l'enivra; et le soir, Urie sortit pour se mettre sur sa couche, avec les serviteurs de son maître, mais il ne descendit point dans sa maison.
14. Le lendemain matin, David écrivit une lettre à Joab, et l'envoya par la main d'Urie.
15. Il écrivit dans cette lettre: Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu'il soit frappé et qu'il meure.
16. Joab, en assiégeant la ville, plaça Urie à l'endroit qu'il savait défendu par de vaillants soldats.
17. Les hommes de la ville firent une sortie et se battirent contre Joab; plusieurs tombèrent parmi le peuple, parmi les serviteurs de David, et Urie, le Héthien, fut aussi tué.
18. Joab envoya un messager pour faire rapport à David de tout ce qui s'était passé dans le combat.
19. Il donna cet ordre au messager: Quand tu auras achevé de raconter au roi tous les détails du combat,
20. peut-être se mettra-t-il en fureur et te dira-t-il: Pourquoi vous êtes vous approchés de la ville pour combattre? Ne savez-vous pas qu'on lance des traits du haut de la muraille?
21. Qui a tué Abimélec, fils de Jerubbéscheth? n'est-ce pas une femme qui lança sur lui du haut de la muraille un morceau de meule de moulin, et n'en est-il pas mort à Thébets? Pourquoi vous êtes-vous approchés de la muraille? Alors tu diras: Ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.
22. Le messager partit: et, à son arrivée, il fit rapport à David de tout ce que Joab lui avait ordonné.
23. Le messager dit à David: Ces gens ont eu sur nous l'avantage; ils avaient fait une sortie contre nous dans les champs, et nous les avons repoussés jusqu'à l'entrée de la porte;
24. les archers ont tiré du haut de la muraille sur tes serviteurs, et plusieurs des serviteurs du roi ont été tués, et ton serviteur Urie, le Héthien, est mort aussi.
25. David dit au messager: Voici ce que tu diras à Joab: Ne sois point peiné de cette affaire, car l'épée dévore tantôt l'un, tantôt l'autre; attaque vigoureusement la ville, et renverse-la. Et toi, encourage-le!
26. La femme d'Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari.
27. Quand le deuil fut passé, David l'envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l'Eternel.
2 Samuel 12 / Bible Segond

1. L'Eternel envoya Nathan vers David. Et Nathan vint à lui, et lui dit: Il y avait dans une ville deux hommes, l'un riche et l'autre pauvre.
2. Le riche avait des brebis et des boeufs en très grand nombre.
3. Le pauvre n'avait rien du tout qu'une petite brebis, qu'il avait achetée; il la nourrissait, et elle grandissait chez lui avec ses enfants; elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe, dormait sur son sein, et il la regardait comme sa fille.
4. Un voyageur arriva chez l'homme riche. Et le riche n'a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses boeufs, pour préparer un repas au voyageur qui était venu chez lui; il a pris la brebis du pauvre, et l'a apprêtée pour l'homme qui était venu chez lui.
5. La colère de David s'enflamma violemment contre cet homme, et il dit à Nathan: L'Eternel est vivant! L'homme qui a fait cela mérite la mort.
6. Et il rendra quatre brebis, pour avoir commis cette action et pour avoir été sans pitié.
7. Et Nathan dit à David: Tu es cet homme-là! Ainsi parle l'Eternel, le Dieu d'Israël: Je t'ai oint pour roi sur Israël, et je t'ai délivré de la main de Saül;
8. je t'ai mis en possession de la maison de ton maître, j'ai placé dans ton sein les femmes de ton maître, et je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda. Et si cela eût été peu, j'y aurais encore ajouté.
9. Pourquoi donc as-tu méprisé la parole de l'Eternel, en faisant ce qui est mal à ses yeux? Tu as frappé de l'épée Urie, le Héthien; tu as pris sa femme pour en faire ta femme, et lui, tu l'as tué par l'épée des fils d'Ammon.
10. Maintenant, l'épée ne s'éloignera jamais de ta maison, parce que tu m'as méprisé, et parce que tu as pris la femme d'Urie, le Héthien, pour en faire ta femme.
11. Ainsi parle l'Eternel: Voici, je vais faire sortir de ta maison le malheur contre toi, et je vais prendre sous tes yeux tes propres femmes pour les donner à un autre, qui couchera avec elles à la vue de ce soleil.
12. Car tu as agi en secret; et moi, je ferai cela en présence de tout Israël et à la face du soleil.
13. David dit à Nathan: J'ai péché contre l'Eternel! Et Nathan dit à David: L'Eternel pardonne ton péché, tu ne mourras point.
14. Mais, parce que tu as fait blasphémer les ennemis de l'Eternel, en commettant cette action, le fils qui t'est né mourra.
15. Et Nathan s'en alla dans sa maison. L'Eternel frappa l'enfant que la femme d'Urie avait enfanté à David, et il fut dangereusement malade.
16. David pria Dieu pour l'enfant, et jeûna; et quand il rentra, il passa la nuit couché par terre.
17. Les anciens de sa maison insistèrent auprès de lui pour le faire lever de terre; mais il ne voulut point, et il ne mangea rien avec eux.
18. Le septième jour, l'enfant mourut. Les serviteurs de David craignaient de lui annoncer que l'enfant était mort. Car ils disaient: Voici, lorsque l'enfant vivait encore, nous lui avons parlé, et il ne nous a pas écoutés; comment oserons-nous lui dire: L'enfant est mort? Il s'affligera bien davantage.
19. David aperçut que ses serviteurs parlaient tout bas entre eux, et il comprit que l'enfant était mort. Il dit à ses serviteurs: L'enfant est-il mort? Et ils répondirent: Il est mort.
20. Alors David se leva de terre. Il se lava, s'oignit, et changea de vêtements; puis il alla dans la maison de l'Eternel, et se prosterna. De retour chez lui, il demanda qu'on lui servît à manger, et il mangea.
21. Ses serviteurs lui dirent: Que signifie ce que tu fais? Tandis que l'enfant vivait, tu jeûnais et tu pleurais; et maintenant que l'enfant est mort, tu te lèves et tu manges!
22. Il répondit: Lorsque l'enfant vivait encore, je jeûnais et je pleurais, car je disais: Qui sait si l'Eternel n'aura pas pitié de moi et si l'enfant ne vivra pas?
23. Maintenant qu'il est mort, pourquoi jeûnerais-je? Puis-je le faire revenir? J'irai vers lui, mais il ne reviendra pas vers moi.
24. David consola Bath-Schéba, sa femme, et il alla auprès d'elle et coucha avec elle. Elle enfanta un fils qu'il appela Salomon, et qui fut aimé de l'Eternel.
25. Il le remit entre les mains de Nathan le prophète, et Nathan lui donna le nom de Jedidja, à cause de l'Eternel.
26. Joab, qui assiégeait Rabba des fils d'Ammon, s'empara de la ville royale,
27. et envoya des messagers à David pour lui dire: J'ai attaqué Rabba, et je me suis déjà emparé de la ville des eaux;
28. rassemble maintenant le reste du peuple, campe contre la ville, et prends-la, de peur que je ne la prenne moi-même et que la gloire ne m'en soit attribuée.
29. David rassembla tout le peuple, et marcha sur Rabba; il l'attaqua, et s'en rendit maître.
30. Il enleva la couronne de dessus la tête de son roi: elle pesait un talent d'or et était garnie de pierres précieuses. On la mit sur la tête de David, qui emporta de la ville un très grand butin.
31. Il fit sortir les habitants, et il les plaça sous des scies, des herses de fer et des haches de fer, et les fit passer par des fours à briques; il traita de même toutes les villes des fils d'Ammon. David retourna à Jérusalem avec tout le peuple.
2 Samuel 13 / Bible Segond

1. Après cela, voici ce qui arriva. Absalom, fils de David, avait une soeur qui était belle et qui s'appelait Tamar; et Amnon, fils de David, l'aima.
2. Amnon était tourmenté jusqu'à se rendre malade à cause de Tamar, sa soeur; car elle était vierge, et il paraissait difficile à Amnon de faire sur elle la moindre tentative.
3. Amnon avait un ami, nommé Jonadab, fils de Schimea, frère de David, et Jonadab était un homme très habile.
4. Il lui dit: Pourquoi deviens-tu, ainsi chaque matin plus maigre, toi, fils de roi? Ne veux-tu pas me le dire? Amnon lui répondit: J'aime Tamar, soeur d'Absalom, mon frère.
5. Jonadab lui dit: Mets-toi au lit, et fais le malade. Quand ton père viendra te voir, tu lui diras: Permets à Tamar, ma soeur, de venir pour me donner à manger; qu'elle prépare un mets sous mes yeux, afin que je le voie et que je le prenne de sa main.
6. Amnon se coucha, et fit le malade. Le roi vint le voir, et Amnon dit au roi: Je te prie, que Tamar, ma soeur, vienne faire deux gâteaux sous mes yeux, et que je les mange de sa main.
7. David envoya dire à Tamar dans l'intérieur des appartements: Va dans la maison d'Amnon, ton frère, et prépare-lui un mets.
8. Tamar alla dans la maison d'Amnon, son frère, qui était couché. Elle prit de la pâte, la pétrit, prépara devant lui des gâteaux, et les fit cuire;
9. prenant ensuite la poêle, elle les versa devant lui. Mais Amnon refusa de manger. Il dit: Faites sortir tout le monde. Et tout le monde sortit de chez lui.
10. Alors Amnon dit à Tamar: Apporte le mets dans la chambre, et que je le mange de ta main. Tamar prit les gâteaux qu'elle avait faits, et les porta à Amnon, son frère, dans la chambre.
11. Comme elle les lui présentait à manger, il la saisit et lui dit: Viens, couche avec moi, ma soeur.
12. Elle lui répondit: Non, mon frère, ne me déshonore pas, car on n'agit point ainsi en Israël; ne commets pas cette infamie.
13. Où irais-je, moi, avec ma honte? Et toi, tu serais comme l'un des infâmes en Israël. Maintenant, je te prie, parle au roi, et il ne s'opposera pas à ce que je sois à toi.
14. Mais il ne voulut pas l'écouter; il lui fit violence, la déshonora et coucha avec elle.
15. Puis Amnon eut pour elle une forte aversion, plus forte que n'avait été son amour. Et il lui dit: Lève-toi, va-t'en!
16. Elle lui répondit: N'augmente pas, en me chassant, le mal que tu m'as déjà fait. Il ne voulut pas l'écouter,
17. et appelant le garçon qui le servait, il dit: Qu'on éloigne de moi cette femme et qu'on la mette dehors. Et ferme la porte après elle!
18. Elle avait une tunique de plusieurs couleurs; car c'était le vêtement que portaient les filles du roi, aussi longtemps qu'elles étaient vierges. Le serviteur d'Amnon la mit dehors, et ferma la porte après elle.
19. Tamar répandit de la cendre sur sa tête, et déchira sa tunique bigarrée; elle mit la main sur sa tête, et s'en alla en poussant des cris.
20. Absalom, son frère, lui dit: Amnon, ton frère, a-t-il été avec toi? Maintenant, ma soeur, tais-toi, c'est ton frère; ne prends pas cette affaire trop à coeur. Et Tamar, désolée, demeura dans la maison d'Absalom, son frère.
21. Le roi David apprit toutes ces choses, et il fut très irrité.
22. Absalom ne parla ni en bien ni en mal avec Amnon; mais il le prit en haine, parce qu'il avait déshonoré Tamar, sa soeur.
23. Deux ans après, comme Absalom avait les tondeurs à Baal-Hatsor, près d'Ephraïm, il invita tous les fils du roi.
24. Absalom alla vers le roi, et dit: Voici, ton serviteur a les tondeurs; que le roi et ses serviteurs viennent chez ton serviteur.
25. Et le roi dit à Absalom: Non, mon fils, nous n'irons pas tous, de peur que nous ne te soyons à charge. Absalom le pressa; mais le roi ne voulut point aller, et il le bénit.
26. Absalom dit: Permets du moins à Amnon, mon frère, de venir avec nous. Le roi lui répondit: Pourquoi irait-il chez toi?
27. Sur les instances d'Absalom, le roi laissa aller avec lui Amnon et tous ses fils.
28. Absalom donna cet ordre à ses serviteurs: Faites attention quand le coeur d'Amnon sera égayé par le vin et que je vous dirai: Frappez Amnon! Alors tuez-le; ne craignez point, n'est-ce pas moi qui vous l'ordonne? Soyez fermes, et montrez du courage!
29. Les serviteurs d'Absalom traitèrent Amnon comme Absalom l'avait ordonné. Et tous les fils du roi se levèrent, montèrent chacun sur son mulet, et s'enfuirent.
30. Comme ils étaient en chemin, le bruit parvint à David qu'Absalom avait tué tous les fils du roi, et qu'il n'en était pas resté un seul.
31. Le roi se leva, déchira ses vêtements, et se coucha par terre; et tous ses serviteurs étaient là, les vêtements déchirés.
32. Jonadab, fils de Schimea, frère de David, prit la parole et dit: Que mon seigneur ne pense point que tous les jeunes gens, fils du roi, ont été tués, car Amnon seul est mort; et c'est l'effet d'une résolution d'Absalom, depuis le jour où Amnon a déshonoré Tamar, sa soeur.
33. Que le roi mon seigneur ne se tourmente donc point dans l'idée que tous les fils du roi sont morts, car Amnon seul est mort.
34. Absalom prit la fuite. Or le jeune homme placé en sentinelle leva les yeux et regarda. Et voici, une grande troupe venait par le chemin qui était derrière lui, du côté de la montagne.
35. Jonadab dit au roi: Voici les fils du roi qui arrivent! Ainsi se confirme ce que disait ton serviteur.
36. Comme il achevait de parler, voici, les fils du roi arrivèrent. Ils élevèrent la voix, et pleurèrent; le roi aussi et tous ses serviteurs versèrent d'abondantes larmes.
37. Absalom s'était enfui, et il alla chez Talmaï, fils d'Ammihur, roi de Gueschur. Et David pleurait tous les jours son fils.
38. Absalom resta trois ans à Gueschur, où il était allé, après avoir pris la fuite.
39. Le roi David cessa de poursuivre Absalom, car il était consolé de la mort d'Amnon.
Psaumes 117 / Bible Segond

1. Louez l'Eternel, vous toutes les nations, Célébrez-le, vous tous les peuples!
2. Car sa bonté pour nous est grande, Et sa fidélité dure à toujours. Louez l'Eternel!
Psaumes 118 / Bible Segond

1. Louez l'Eternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours!
2. Qu'Israël dise: Car sa miséricorde dure à toujours!
3. Que la maison d'Aaron dise: Car sa miséricorde dure à toujours!
4. Que ceux qui craignent l'Eternel disent: Car sa miséricorde dure à toujours!
5. Du sein de la détresse j'ai invoqué l'Eternel: L'Eternel m'a exaucé, m'a mis au large.
6. L'Eternel est pour moi, je ne crains rien: Que peuvent me faire des hommes?
7. L'Eternel est mon secours, Et je me réjouis à la vue de mes ennemis.
8. Mieux vaut chercher un refuge en l'Eternel Que de se confier à l'homme;
9. Mieux vaut chercher un refuge en l'Eternel Que de se confier aux grands.
10. Toutes les nations m'environnaient: Au nom de l'Eternel, je les taille en pièces.
11. Elles m'environnaient, m'enveloppaient: Au nom de l'Eternel, je les taille en pièces.
12. Elles m'environnaient comme des abeilles; Elles s'éteignent comme un feu d'épines; Au nom de l'Eternel, je les taille en pièces.
13. Tu me poussais pour me faire tomber; Mais l'Eternel m'a secouru.
14. L'Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C'est lui qui m'a sauvé.
15. Des cris de triomphe et de salut s'élèvent dans les tentes des justes: La droite de l'Eternel manifeste sa puissance!
16. La droite de l'Eternel est élevée! La droite de l'Eternel manifeste sa puissance!
17. Je ne mourrai pas, je vivrai, Et je raconterai les oeuvres de l'Eternel.
18. L'Eternel m'a châtié, Mais il ne m'a pas livré à la mort.
19. Ouvrez-moi les portes de la justice: J'entrerai, je louerai l'Eternel.
20. Voici la porte de l'Eternel: C'est par elle qu'entrent les justes.
21. Je te loue, parce que tu m'as exaucé, Parce que tu m'as sauvé.
22. La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle.
23. C'est de l'Eternel que cela est venu: C'est un prodige à nos yeux.
24. C'est ici la journée que l'Eternel a faite: Qu'elle soit pour nous un sujet d'allégresse et de joie!
25. O Eternel, accorde le salut! O Eternel, donne la prospérité!
26. Béni soit celui qui vient au nom de l'Eternel! Nous vous bénissons de la maison de l'Eternel.
27. L'Eternel est Dieu, et il nous éclaire. Attachez la victime avec des liens, Amenez-la jusqu'aux cornes de l'autel!
28. Tu es mon Dieu, et je te louerai; Mon Dieu! je t'exalterai.
29. Louez l'Eternel, car il est bon, Car sa miséricorde dure à toujours!
Psaumes 119 / Bible Segond

1. Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, Qui marchent selon la loi de l'Eternel!
2. Heureux ceux qui gardent ses préceptes, Qui le cherchent de tout leur coeur,
3. Qui ne commettent point d'iniquité, Et qui marchent dans ses voies!
4. Tu as prescrit tes ordonnances, Pour qu'on les observe avec soin.
5. Puissent mes actions être bien réglées, Afin que je garde tes statuts!
6. Alors je ne rougirai point, A la vue de tous tes commandements.
7. Je te louerai dans la droiture de mon coeur, En apprenant les lois de ta justice.
8. Je veux garder tes statuts: Ne m'abandonne pas entièrement!
9. Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier? En se dirigeant d'après ta parole.
10. Je te cherche de tout mon coeur: Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements!
11. Je serre ta parole dans mon coeur, Afin de ne pas pécher contre toi.
12. Béni sois-tu, ô Eternel! Enseigne-moi tes statuts!
13. De mes lèvres j'énumère Toutes les sentences de ta bouche.
14. Je me réjouis en suivant tes préceptes, Comme si je possédais tous les trésors.
15. Je médite tes ordonnances, J'ai tes sentiers sous les yeux.
16. Je fais mes délices de tes statuts, Je n'oublie point ta parole.
17. Fais du bien à ton serviteur, pour que je vive Et que j'observe ta parole!
18. Ouvre mes yeux, pour que je contemple Les merveilles de ta loi!
19. Je suis un étranger sur la terre: Ne me cache pas tes commandements!
20. Mon âme est brisée par le désir Qui toujours la porte vers tes lois.
21. Tu menaces les orgueilleux, ces maudits, Qui s'égarent loin de tes commandements.
22. Décharge-moi de l'opprobre et du mépris! Car j'observe tes préceptes.
23. Des princes ont beau s'asseoir et parler contre moi, Ton serviteur médite tes statuts.
24. Tes préceptes font mes délices, Ce sont mes conseillers.
25. Mon âme est attachée à la poussière: Rends-moi la vie selon ta parole!
26. Je raconte mes voies, et tu m'exauces: Enseigne-moi tes statuts!
27. Fais-moi comprendre la voie de tes ordonnances, Et je méditerai sur tes merveilles!
28. Mon âme pleure de chagrin: Relève-moi selon ta parole!
29. Eloigne de moi la voie du mensonge, Et accorde-moi la grâce de suivre ta loi!
30. Je choisis la voie de la vérité, Je place tes lois sous mes yeux.
31. Je m'attache à tes préceptes: Eternel, ne me rends point confus!
32. Je cours dans la voie de tes commandements, Car tu élargis mon coeur.
33. Enseigne-moi, Eternel, la voie de tes statuts, pour que je la retienne jusqu'à la fin!
34. Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi Et que je l'observe de tout mon coeur!
35. Conduis-moi dans le sentier de tes commandements! Car je l'aime.
36. Incline mon coeur vers tes préceptes, Et non vers le gain!
37. Détourne mes yeux de la vue des choses vaines, Fais-moi vivre dans ta voie!
38. Accomplis envers ton serviteur ta promesse, Qui est pour ceux qui te craignent!
39. Eloigne de moi l'opprobre que je redoute! Car tes jugements sont pleins de bonté.
40. Voici, je désire pratiquer tes ordonnances: Fais-moi vivre dans ta justice!
41. Eternel, que ta miséricorde vienne sur moi, Ton salut selon ta promesse!
42. Et je pourrai répondre à celui qui m'outrage, Car je me confie en ta parole.
43. N'ôte pas entièrement de ma bouche la parole de la vérité! Car j'espère en tes jugements.
44. Je garderai ta loi constamment, A toujours et à perpétuité.
45. Je marcherai au large, Car je recherche tes ordonnances.
46. Je parlerai de tes préceptes devant les rois, Et je ne rougirai point.
47. Je fais mes délices de tes commandements. Je les aime.
48. Je lève mes mains vers tes commandements que j'aime, Et je veux méditer tes statuts.
49. Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur, Puisque tu m'as donné l'espérance!
50. C'est ma consolation dans ma misère, Car ta promesse me rend la vie.
51. Des orgueilleux me chargent de railleries; Je ne m'écarte point de ta loi.
52. Je pense à tes jugements d'autrefois, ô Eternel! Et je me console.
53. Une colère ardente me saisit à la vue des méchants Qui abandonnent ta loi.
54. Tes statuts sont le sujet de mes cantiques, Dans la maison où je suis étranger.
55. La nuit je me rappelle ton nom, ô Eternel! Et je garde ta loi.
56. C'est là ce qui m'est propre, Car j'observe tes ordonnances.
57. Ma part, ô Eternel! je le dis, C'est de garder tes paroles.
58. Je t'implore de tout mon coeur: Aie pitié de moi, selon ta promesse!
59. Je réfléchis à mes voies, Et je dirige mes pieds vers tes préceptes.
60. Je me hâte, je ne diffère point D'observer tes commandements.
61. Les pièges des méchants m'environnent; Je n'oublie point ta loi.
62. Au milieu de la nuit je me lève pour te louer, A cause des jugements de ta justice.
63. Je suis l'ami de tous ceux qui te craignent, Et de ceux qui gardent tes ordonnances.
64. La terre, ô Eternel! est pleine de ta bonté; Enseigne-moi tes statuts!
65. Tu fais du bien à ton serviteur, O Eternel! selon ta promesse.
66. Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence! Car je crois à tes commandements.
67. Avant d'avoir été humilié, je m'égarais; Maintenant j'observe ta parole.
68. Tu es bon et bienfaisant; Enseigne-moi tes statuts!
69. Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés; Moi, je garde de tout mon coeur tes ordonnances.
70. Leur coeur est insensible comme la graisse; Moi, je fais mes délices de ta loi.
71. Il m'est bon d'être humilié, Afin que j'apprenne tes statuts.
72. Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche Que mille objets d'or et d'argent.
73. Tes mains m'ont créé, elles m'ont formé; Donne-moi l'intelligence, pour que j'apprenne tes commandements!
74. Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent, Car j'espère en tes promesses.
75. Je sais, ô Eternel! que tes jugements sont justes; C'est par fidélité que tu m'as humilié.
76. Que ta bonté soit ma consolation, Comme tu l'as promis à ton serviteur!
77. Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive! Car ta loi fait mes délices.
78. Qu'ils soient confondus, les orgueilleux qui m'oppriment sans cause! Moi, je médite sur tes ordonnances.
79. Qu'ils reviennent à moi, ceux qui te craignent, Et ceux qui connaissent tes préceptes!
80. Que mon coeur soit sincère dans tes statuts, Afin que je ne sois pas couvert de honte!
81. Mon âme languit après ton salut; J'espère en ta promesse.
82. Mes yeux languissent après ta promesse; Je dis: Quand me consoleras-tu?
83. Car je suis comme une outre dans la fumée; Je n'oublie point tes statuts.
84. Quel est le nombre des jours de ton serviteur? Quand feras-tu justice de ceux qui me persécutent?
85. Des orgueilleux creusent des fosses devant moi; Ils n'agissent point selon ta loi.
86. Tous tes commandements ne sont que fidélité; Ils me persécutent sans cause: secours-moi!
87. Ils ont failli me terrasser et m'anéantir; Et moi, je n'abandonne point tes ordonnances.
88. Rends-moi la vie selon ta bonté, Afin que j'observe les préceptes de ta bouche!
89. A toujours, ô Eternel! Ta parole subsiste dans les cieux.
90. De génération en génération ta fidélité subsiste; Tu as fondé la terre, et elle demeure ferme.
91. C'est d'après tes lois que tout subsiste aujourd'hui, Car toutes choses te sont assujetties.
92. Si ta loi n'eût fait mes délices, J'eusse alors péri dans ma misère.
93. Je n'oublierai jamais tes ordonnances, Car c'est par elles que tu me rends la vie.
94. Je suis à toi: sauve-moi! Car je recherche tes ordonnances.
95. Des méchants m'attendent pour me faire périr; Je suis attentif à tes préceptes.
96. Je vois des bornes à tout ce qui est parfait: Tes commandements n'ont point de limite.
97. Combien j'aime ta loi! Elle est tout le jour l'objet de ma méditation.
98. Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis, Car je les ai toujours avec moi.
99. Je suis plus instruit que tous mes maîtres, Car tes préceptes sont l'objet de ma méditation.
100. J'ai plus d'intelligence que les vieillards, Car j'observe tes ordonnances.
101. Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin, Afin de garder ta parole.
102. Je ne m'écarte pas de tes lois, Car c'est toi qui m'enseignes.
103. Que tes paroles sont douces à mon palais, Plus que le miel à ma bouche!
104. Par tes ordonnances je deviens intelligent, Aussi je hais toute voie de mensonge.
105. Ta parole est une lampe à mes pieds, Et une lumière sur mon sentier.
106. Je jure, et je le tiendrai, D'observer les lois de ta justice.
107. Je suis bien humilié: Eternel, rends-moi la vie selon ta parole!
108. Agrée, ô Eternel! les sentiments que ma bouche exprime, Et enseigne-moi tes lois!
109. Ma vie est continuellement exposée, Et je n'oublie point ta loi.
110. Des méchants me tendent des pièges, Et je ne m'égare pas loin de tes ordonnances.
111. Tes préceptes sont pour toujours mon héritage, Car ils sont la joie de mon coeur.
112. J'incline mon coeur à pratiquer tes statuts, Toujours, jusqu'à la fin.
113. Je hais les hommes indécis, Et j'aime ta loi.
114. Tu es mon asile et mon bouclier; J'espère en ta promesse.
115. Eloignez-vous de moi, méchants, Afin que j'observe les commandements de mon Dieu!
116. Soutiens-moi selon ta promesse, afin que je vive, Et ne me rends point confus dans mon espérance!
117. Sois mon appui, pour que je sois sauvé, Et que je m'occupe sans cesse de tes statuts!
118. Tu méprises tous ceux qui s'écartent de tes statuts, Car leur tromperie est sans effet.
119. Tu enlèves comme de l'écume tous les méchants de la terre; C'est pourquoi j'aime tes préceptes.
120. Ma chair frissonne de l'effroi que tu m'inspires, Et je crains tes jugements.
121. J'observe la loi et la justice: Ne m'abandonne pas à mes oppresseurs!
122. Prends sous ta garantie le bien de ton serviteur, Ne me laisse pas opprimer par des orgueilleux!
123. Mes yeux languissent après ton salut, Et après la promesse de ta justice.
124. Agis envers ton serviteur selon ta bonté, Et enseigne-moi tes statuts!
125. Je suis ton serviteur: donne-moi l'intelligence, Pour que je connaisse tes préceptes!
126. Il est temps que l'Eternel agisse: Ils transgressent ta loi.
127. C'est pourquoi j'aime tes commandements, Plus que l'or et que l'or fin;
128. C'est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances, Je hais toute voie de mensonge.
129. Tes préceptes sont admirables: Aussi mon âme les observe.
130. La révélation de tes paroles éclaire, Elle donne de l'intelligence aux simples.
131. J'ouvre la bouche et je soupire, Car je suis avide de tes commandements.
132. Tourne vers moi ta face, et aie pitié de moi, Selon ta coutume à l'égard de ceux qui aiment ton nom!
133. Affermis mes pas dans ta parole, Et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi!
134. Délivre-moi de l'oppression des hommes, Afin que je garde tes ordonnances!
135. Fais luire ta face sur ton serviteur, Et enseigne-moi tes statuts!
136. Mes yeux répandent des torrents d'eaux, Parce qu'on n'observe point ta loi.
137. Tu es juste, ô Eternel! Et tes jugements sont équitables;
138. Tu fondes tes préceptes sur la justice Et sur la plus grande fidélité.
139. Mon zèle me consume, Parce que mes adversaires oublient tes paroles.
140. Ta parole est entièrement éprouvée, Et ton serviteur l'aime.
141. Je suis petit et méprisé; Je n'oublie point tes ordonnances.
142. Ta justice est une justice éternelle, Et ta loi est la vérité.
143. La détresse et l'angoisse m'atteignent: Tes commandements font mes délices.
144. Tes préceptes sont éternellement justes: Donne-moi l'intelligence, pour que je vive!
145. Je t'invoque de tout mon coeur: exauce-moi, Eternel, Afin que je garde tes statuts!
146. Je t'invoque: sauve-moi, Afin que j'observe tes préceptes!
147. Je devance l'aurore et je crie; J'espère en tes promesses.
148. Je devance les veilles et j'ouvre les yeux, Pour méditer ta parole.
149. Ecoute ma voix selon ta bonté! Rends-moi la vie selon ton jugement!
150. Ils s'approchent, ceux qui poursuivent le crime, Ils s'éloignent de la loi.
151. Tu es proche, ô Eternel! Et tous tes commandements sont la vérité.
152. Dès longtemps je sais par tes préceptes Que tu les as établis pour toujours.
153. Vois ma misère, et délivre-moi! Car je n'oublie point ta loi.
154. Défends ma cause, et rachète-moi; Rends-moi la vie selon ta promesse!
155. Le salut est loin des méchants, Car ils ne recherchent pas tes statuts.
156. Tes compassions sont grandes, ô Eternel! Rends-moi la vie selon tes jugements!
157. Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux; Je ne m'écarte point de tes préceptes,
158. Je vois avec dégoût des traîtres Qui n'observent pas ta parole.
159. Considère que j'aime tes ordonnances: Eternel, rends-moi la vie selon ta bonté!
160. Le fondement de ta parole est la vérité, Et toutes les lois de ta justice sont éternelles.
161. Des princes me persécutent sans cause; Mais mon coeur ne tremble qu'à tes paroles.
162. Je me réjouis de ta parole, Comme celui qui trouve un grand butin.
163. Je hais, je déteste le mensonge; J'aime ta loi.
164. Sept fois le jour je te célèbre, A cause des lois de ta justice.
165. Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi, Et il ne leur arrive aucun malheur.
166. J'espère en ton salut, ô Eternel! Et je pratique tes commandements.
167. Mon âme observe tes préceptes, Et je les aime beaucoup.
168. Je garde tes ordonnances et tes préceptes, Car toutes mes voies sont devant toi.
169. Que mon cri parvienne jusqu'à toi, ô Eternel! Donne-moi l'intelligence, selon ta promesse!
170. Que ma supplication arrive jusqu'à toi! Délivre-moi, selon ta promesse!
171. Que mes lèvres publient ta louange! Car tu m'enseignes tes statuts.
172. Que ma langue chante ta parole! Car tous tes commandements sont justes.
173. Que ta main me soit en aide! Car j'ai choisi tes ordonnances.
174. Je soupire après ton salut, ô Eternel! Et ta loi fait mes délices.
175. Que mon âme vive et qu'elle te loue! Et que tes jugements me soutiennent!
176. Je suis errant comme une brebis perdue; cherche ton serviteur, Car je n'oublie point tes commandements.