Lire / Ecouter la Bible Segond en 6 mois

Liens Connexes : La Bible Segond en 6 mois est disponible pour écouter sur plusieurs platformes en format Podcast : Spotify , Podcast Addict , Amazon/Audible et Google Podcasts. Pour l’écoute du Podcast, nous conseillons l’application Podcast Addict disponible sur la plupart des plateformes mobiles (iPhone/Samsung Android etc).

Apple PodcastsGoogle PodcastsSpotifyRSS
Lecture du jour 01 May 2022 ; jour précédent - prochain jour ; retour à l'index ;
Job 12 / Segond

1. Job prit la parole et dit:
2. On dirait, en vérité, que le genre humain c'est vous, Et qu'avec vous doit mourir la sagesse.
3. J'ai tout aussi bien que vous de l'intelligence, moi, Je ne vous suis point inférieur; Et qui ne sait les choses que vous dites?
4. Je suis pour mes amis un objet de raillerie, Quand j'implore le secours de Dieu; Le juste, l'innocent, un objet de raillerie!
5. Au malheur le mépris! c'est la devise des heureux; A celui dont le pied chancelle est réservé le mépris.
6. Il y a paix sous la tente des pillards, Sécurité pour ceux qui offensent Dieu, Pour quiconque se fait un dieu de sa force.
7. Interroge les bêtes, elles t'instruiront, Les oiseaux du ciel, ils te l'apprendront;
8. Parle à la terre, elle t'instruira; Et les poissons de la mer te le raconteront.
9. Qui ne reconnaît chez eux la preuve Que la main de l'Eternel a fait toutes choses?
10. Il tient dans sa main l'âme de tout ce qui vit, Le souffle de toute chair d'homme.
11. L'oreille ne discerne-t-elle pas les paroles, Comme le palais savoure les aliments?
12. Dans les vieillards se trouve la sagesse, Et dans une longue vie l'intelligence.
13. En Dieu résident la sagesse et la puissance. Le conseil et l'intelligence lui appartiennent.
14. Ce qu'il renverse ne sera point rebâti, Celui qu'il enferme ne sera point délivré.
15. Il retient les eaux et tout se dessèche; Il les lâche, et la terre en est dévastée.
16. Il possède la force et la prudence; Il maîtrise celui qui s'égare ou fait égarer les autres.
17. Il emmène captifs les conseillers; Il trouble la raison des juges.
18. Il délie la ceinture des rois, Il met une corde autour de leurs reins.
19. Il emmène captifs les sacrificateurs; Il fait tomber les puissants.
20. Il ôte la parole à ceux qui ont de l'assurance; Il prive de jugement les vieillards.
21. Il verse le mépris sur les grands; Il relâche la ceinture des forts.
22. Il met à découvert ce qui est caché dans les ténèbres, Il produit à la lumière l'ombre de la mort.
23. Il donne de l'accroissement aux nations, et il les anéantit; Il les étend au loin, et il les ramène dans leurs limites.
24. Il enlève l'intelligence aux chefs des peuples, Il les fait errer dans les déserts sans chemin;
25. Ils tâtonnent dans les ténèbres, et ne voient pas clair; Il les fait errer comme des gens ivres.
Job 13 / Segond

1. Voici, mon oeil a vu tout cela, Mon oreille l'a entendu et y a pris garde.
2. Ce que vous savez, je le sais aussi, Je ne vous suis point inférieur.
3. Mais je veux parler au Tout-Puissant, Je veux plaider ma cause devant Dieu;
4. Car vous, vous n'imaginez que des faussetés, Vous êtes tous des médecins de néant.
5. Que n'avez-vous gardé le silence? Vous auriez passé pour avoir de la sagesse.
6. Ecoutez, je vous prie, ma défense, Et soyez attentifs à la réplique de mes lèvres.
7. Direz-vous en faveur de Dieu ce qui est injuste, Et pour le soutenir alléguerez-vous des faussetés?
8. Voulez-vous avoir égard à sa personne? Voulez-vous plaider pour Dieu?
9. S'il vous sonde, vous approuvera-t-il? Ou le tromperez-vous comme on trompe un homme?
10. Certainement il vous condamnera, Si vous n'agissez en secret que par égard pour sa personne.
11. Sa majesté ne vous épouvantera-t-elle pas? Sa terreur ne tombera-t-elle pas sur vous?
12. Vos sentences sont des sentences de cendre, Vos retranchements sont des retranchements de boue.
13. Taisez-vous, laissez-moi, je veux parler! Il m'en arrivera ce qu'il pourra.
14. Pourquoi saisirais-je ma chair entre les dents? J'exposerai plutôt ma vie.
15. Voici, il me tuera; je n'ai rien à espérer; Mais devant lui je défendrai ma conduite.
16. Cela même peut servir à mon salut, Car un impie n'ose paraître en sa présence.
17. Ecoutez, écoutez mes paroles, Prêtez l'oreille à ce que je vais dire.
18. Me voici prêt à plaider ma cause; Je sais que j'ai raison.
19. Quelqu'un disputera-t-il contre moi? Alors je me tais, et je veux mourir.
20. Seulement, accorde-moi deux choses Et je ne me cacherai pas loin de ta face:
21. Retire ta main de dessus moi, Et que tes terreurs ne me troublent plus.
22. Puis appelle, et je répondrai, Ou si je parle, réponds-moi!
23. Quel est le nombre de mes iniquités et de mes péchés? Fais-moi connaître mes transgressions et mes péchés.
24. Pourquoi caches-tu ton visage, Et me prends-tu pour ton ennemi?
25. Veux-tu frapper une feuille agitée? Veux-tu poursuivre une paille desséchée?
26. Pourquoi m'infliger d'amères souffrances, Me punir pour des fautes de jeunesse?
27. Pourquoi mettre mes pieds dans les ceps, Surveiller tous mes mouvements, Tracer une limite à mes pas,
28. Quand mon corps tombe en pourriture, Comme un vêtement que dévore la teigne?
Job 14 / Segond

1. L'homme né de la femme! Sa vie est courte, sans cesse agitée.
2. Il naît, il est coupé comme une fleur; Il fuit et disparaît comme une ombre.
3. Et c'est sur lui que tu as l'oeil ouvert! Et tu me fais aller en justice avec toi!
4. Comment d'un être souillé sortira-t-il un homme pur? Il n'en peut sortir aucun.
5. Si ses jours sont fixés, si tu as compté ses mois, Si tu en as marqué le terme qu'il ne saurait franchir,
6. Détourne de lui les regards, et donne-lui du relâche, Pour qu'il ait au moins la joie du mercenaire à la fin de sa journée.
7. Un arbre a de l'espérance: Quand on le coupe, il repousse, Il produit encore des rejetons;
8. Quand sa racine a vieilli dans la terre, Quand son tronc meurt dans la poussière,
9. Il reverdit à l'approche de l'eau, Il pousse des branches comme une jeune plante.
10. Mais l'homme meurt, et il perd sa force; L'homme expire, et où est-il?
11. Les eaux des lacs s'évanouissent, Les fleuves tarissent et se dessèchent;
12. Ainsi l'homme se couche et ne se relèvera plus, Il ne se réveillera pas tant que les cieux subsisteront, Il ne sortira pas de son sommeil.
13. Oh! si tu voulais me cacher dans le séjour des morts, M'y tenir à couvert jusqu'à ce que ta colère fût passée, Et me fixer un terme auquel tu te souviendras de moi!
14. Si l'homme une fois mort pouvait revivre, J'aurais de l'espoir tout le temps de mes souffrances, Jusqu'à ce que mon état vînt à changer.
15. Tu appellerais alors, et je te répondrais, Tu languirais après l'ouvrage de tes mains.
16. Mais aujourd'hui tu comptes mes pas, Tu as l'oeil sur mes péchés;
17. Mes transgressions sont scellées en un faisceau, Et tu imagines des iniquités à ma charge.
18. La montagne s'écroule et périt, Le rocher disparaît de sa place,
19. La pierre est broyée par les eaux, Et la terre emportée par leur courant; Ainsi tu détruis l'espérance de l'homme.
20. Tu es sans cesse à l'assaillir, et il s'en va; Tu le défigures, puis tu le renvoies.
21. Que ses fils soient honorés, il n'en sait rien; Qu'ils soient dans l'abaissement, il l'ignore.
22. C'est pour lui seul qu'il éprouve de la douleur en son corps, C'est pour lui seul qu'il ressent de la tristesse en son âme.
Job 15 / Segond

1. Eliphaz de Théman prit la parole et dit:
2. Le sage répond-il par un vain savoir? Se gonfle-t-il la poitrine du vent d'orient?
3. Est-ce par d'inutiles propos qu'il se défend? Est-ce par des discours qui ne servent à rien?
4. Toi, tu détruis même la crainte de Dieu, Tu anéantis tout mouvement de piété devant Dieu.
5. Ton iniquité dirige ta bouche, Et tu prends le langage des hommes rusés.
6. Ce n'est pas moi, c'est ta bouche qui te condamne. Ce sont tes lèvres qui déposent contre toi.
7. Es-tu né le premier des hommes? As-tu été enfanté avant les collines?
8. As-tu reçu les confidences de Dieu? As-tu dérobé la sagesse à ton profit?
9. Que sais-tu que nous ne sachions pas? Quelle connaissance as-tu que nous n'ayons pas?
10. Il y a parmi nous des cheveux blancs, des vieillards, Plus riches de jours que ton père.
11. Tiens-tu pour peu de chose les consolations de Dieu, Et les paroles qui doucement se font entendre à toi?...
12. Où ton coeur t'entraîne-t-il, Et que signifie ce roulement de tes yeux?
13. Quoi! c'est contre Dieu que tu tournes ta colère Et que ta bouche exhale de pareils discours!
14. Qu'est-ce que l'homme, pour qu'il soit pur? Celui qui est né de la femme peut-il être juste?
15. Si Dieu n'a pas confiance en ses saints, Si les cieux ne sont pas purs devant lui,
16. Combien moins l'être abominable et pervers, L'homme qui boit l'iniquité comme l'eau!
17. Je vais te parler, écoute-moi! Je raconterai ce que j'ai vu,
18. Ce que les sages ont fait connaître, Ce qu'ils ont révélé, l'ayant appris de leurs pères.
19. A eux seuls appartenait le pays, Et parmi eux nul étranger n'était encore venu.
20. Le méchant passe dans l'angoisse tous les jours de sa vie, Toutes les années qui sont le partage de l'impie.
21. La voix de la terreur retentit à ses oreilles; Au sein de la paix, le dévastateur va fondre sur lui;
22. Il n'espère pas échapper aux ténèbres, Il voit l'épée qui le menace;
23. Il court çà et là pour chercher du pain, Il sait que le jour des ténèbres l'attend.
24. La détresse et l'angoisse l'épouvantent, Elles l'assaillent comme un roi prêt à combattre;
25. Car il a levé la main contre Dieu, Il a bravé le Tout-Puissant,
26. Il a eu l'audace de courir à lui Sous le dos épais de ses boucliers.
27. Il avait le visage couvert de graisse, Les flancs chargés d'embonpoint;
28. Et il habite des villes détruites, Des maisons abandonnées, Sur le point de tomber en ruines.
29. Il ne s'enrichira plus, sa fortune ne se relèvera pas, Sa prospérité ne s'étendra plus sur la terre.
30. Il ne pourra se dérober aux ténèbres, La flamme consumera ses rejetons, Et Dieu le fera périr par le souffle de sa bouche.
31. S'il a confiance dans le mal, il se trompe, Car le mal sera sa récompense.
32. Elle arrivera avant le terme de ses jours, Et son rameau ne verdira plus.
33. Il sera comme une vigne dépouillée de ses fruits encore verts, Comme un olivier dont on a fait tomber les fleurs.
34. La maison de l'impie deviendra stérile, Et le feu dévorera la tente de l'homme corrompu.
35. Il conçoit le mal et il enfante le mal, Il mûrit dans son sein des fruits qui le trompent.
Actes 16 / Segond

1. Il se rendit ensuite à Derbe et à Lystre. Et voici, il y avait là un disciple nommé Timothée, fils d'une femme juive fidèle et d'un père grec.
2. Les frères de Lystre et d'Icone rendaient de lui un bon témoignage.
3. Paul voulut l'emmener avec lui; et, l'ayant pris, il le circoncit, à cause des Juifs qui étaient dans ces lieux-là, car tous savaient que son père était grec.
4. En passant par les villes, ils recommandaient aux frères d'observer les décisions des apôtres et des anciens de Jérusalem.
5. Les Eglises se fortifiaient dans la foi, et augmentaient en nombre de jour en jour.
6. Ayant été empêchés par le Saint-Esprit d'annoncer la parole dans l'Asie, ils traversèrent la Phrygie et le pays de Galatie.
7. Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l'Esprit de Jésus ne le leur permit pas.
8. Ils franchirent alors la Mysie, et descendirent à Troas.
9. Pendant la nuit, Paul eut une vision: un Macédonien lui apparut, et lui fit cette prière: Passe en Macédoine, secours-nous!
10. Après cette vision de Paul, nous cherchâmes aussitôt à nous rendre en Macédoine, concluant que le Seigneur nous appelait à y annoncer la bonne nouvelle.
11. Etant partis de Troas, nous fîmes voile directement vers la Samothrace, et le lendemain nous débarquâmes à Néapolis.
12. De là nous allâmes à Philippes, qui est la première ville d'un district de Macédoine, et une colonie. Nous passâmes quelques jours dans cette ville.
13. Le jour du sabbat, nous nous rendîmes, hors de la porte, vers une rivière, où nous pensions que se trouvait un lieu de prière. Nous nous assîmes, et nous parlâmes aux femmes qui étaient réunies.
14. L'une d'elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le coeur, pour qu'elle fût attentive à ce que disait Paul.
15. Lorsqu'elle eut été baptisée, avec sa famille, elle nous fit cette demande: Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison, et demeurez-y. Et elle nous pressa par ses instances.
16. Comme nous allions au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de Python, et qui, en devinant, procurait un grand profit à ses maîtres, vint au-devant de nous,
17. et se mit à nous suivre, Paul et nous. Elle criait: Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, et ils vous annoncent la voie du salut.
18. Elle fit cela pendant plusieurs jours. Paul fatigué se retourna, et dit à l'esprit: Je t'ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d'elle. Et il sortit à l'heure même.
19. Les maîtres de la servante, voyant disparaître l'espoir de leur gain, se saisirent de Paul et de Silas, et les traînèrent sur la place publique devant les magistrats.
20. Ils les présentèrent aux préteurs, en disant: Ces hommes troublent notre ville; ce sont des Juifs,
21. qui annoncent des coutumes qu'il ne nous est permis ni de recevoir ni de suivre, à nous qui sommes Romains.
22. La foule se souleva aussi contre eux, et les préteurs, ayant fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent qu'on les battît de verges.
23. Après qu'on les eut chargés de coups, ils les jetèrent en prison, en recommandant au geôlier de les garder sûrement.
24. Le geôlier, ayant reçu cet ordre, les jeta dans la prison intérieure, et leur mit les ceps aux pieds.
25. Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu, et les prisonniers les entendaient.
26. Tout à coup il se fit un grand tremblement de terre, en sorte que les fondements de la prison furent ébranlés; au même instant, toutes les portes s'ouvrirent, et les liens de tous les prisonniers furent rompus.
27. Le geôlier se réveilla, et, lorsqu'il vit les portes de la prison ouvertes, il tira son épée et allait se tuer, pensant que les prisonniers s'étaient enfuis.
28. Mais Paul cria d'une voix forte: Ne te fais point de mal, nous sommes tous ici.
29. Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, entra précipitamment, et se jeta tout tremblant aux pieds de Paul et de Silas;
30. il les fit sortir, et dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé?
31. Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.
32. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu'à tous ceux qui étaient dans sa maison.
33. Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens.
34. Les ayant conduits dans son logement, il leur servit à manger, et il se réjouit avec toute sa famille de ce qu'il avait cru en Dieu.
35. Quand il fit jour, les préteurs envoyèrent les licteurs pour dire au geôlier: Relâche ces hommes.
36. Et le geôlier annonça la chose à Paul: Les préteurs ont envoyé dire qu'on vous relâchât; maintenant donc sortez, et allez en paix.
37. Mais Paul dit aux licteurs: Après nous avoir battus de verges publiquement et sans jugement, nous qui sommes Romains, ils nous ont jetés en prison, et maintenant ils nous font sortir secrètement! Il n'en sera pas ainsi. Qu'ils viennent eux-mêmes nous mettre en liberté.
38. Les licteurs rapportèrent ces paroles aux préteurs, qui furent effrayés en apprenant qu'ils étaient Romains.
39. Ils vinrent les apaiser, et ils les mirent en liberté, en les priant de quitter la ville.
40. Quand ils furent sortis de la prison, ils entrèrent chez Lydie, et, après avoir vu et exhorté les frères, ils partirent.
Actes 17 / Segond

1. Paul et Silas passèrent par Amphipolis et Apollonie, et ils arrivèrent à Thessalonique, où les Juifs avaient une synagogue.
2. Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Ecritures,
3. expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts. Et Jésus que je vous annonce, disait-il, c'est lui qui est le Christ.
4. Quelques-uns d'entre eux furent persuadés, et se joignirent à Paul et à Silas, ainsi qu'une grande multitude de Grecs craignant Dieu, et beaucoup de femmes de qualité.
5. Mais les Juifs, jaloux prirent avec eux quelques méchants hommes de la populace, provoquèrent des attroupements, et répandirent l'agitation dans la ville. Ils se portèrent à la maison de Jason, et ils cherchèrent Paul et Silas, pour les amener vers le peuple.
6. Ne les ayant pas trouvés, ils traînèrent Jason et quelques frères devant les magistrats de la ville, en criant: Ces gens, qui ont bouleversé le monde, sont aussi venus ici,
7. et Jason les a reçus. Ils agissent tous contre les édits de César, disant qu'il y a un autre roi, Jésus.
8. Par ces paroles ils émurent la foule et les magistrats,
9. qui ne laissèrent aller Jason et les autres qu'après avoir obtenu d'eux une caution.
10. Aussitôt les frères firent partir de nuit Paul et Silas pour Bérée. Lorsqu'ils furent arrivés, ils entrèrent dans la synagogue des Juifs.
11. Ces Juifs avaient des sentiments plus nobles que ceux de Thessalonique; ils reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact.
12. Plusieurs d'entre eux crurent, ainsi que beaucoup de femmes grecques de distinction, et beaucoup d'hommes.
13. Mais, quand les Juifs de Thessalonique surent que Paul annonçait aussi à Bérée la parole de Dieu, ils vinrent y agiter la foule.
14. Alors les frères firent aussitôt partir Paul du côté de la mer; Silas et Timothée restèrent à Bérée.
15. Ceux qui accompagnaient Paul le conduisirent jusqu'à Athènes. Puis ils s'en retournèrent, chargés de transmettre à Silas et à Timothée l'ordre de le rejoindre au plus tôt.
16. Comme Paul les attendait à Athènes, il sentait au dedans de lui son esprit s'irriter, à la vue de cette ville pleine d'idoles.
17. Il s'entretenait donc dans la synagogue avec les Juifs et les hommes craignant Dieu, et sur la place publique chaque jour avec ceux qu'il rencontrait.
18. Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui. Et les uns disaient: Que veut dire ce discoureur? D'autres, l'entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient: Il semble qu'il annonce des divinités étrangères.
19. Alors ils le prirent, et le menèrent à l'Aréopage, en disant: Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes?
20. Car tu nous fais entendre des choses étranges. Nous voudrions donc savoir ce que cela peut être.
21. Or, tous les Athéniens et les étrangers demeurant à Athènes ne passaient leur temps qu'à dire ou à écouter des nouvelles.
22. Paul, debout au milieu de l'Aréopage, dit: Hommes Athéniens, je vous trouve à tous égards extrêmement religieux.
23. Car, en parcourant votre ville et en considérant les objets de votre dévotion, j'ai même découvert un autel avec cette inscription: A un dieu inconnu! Ce que vous révérez sans le connaître, c'est ce que je vous annonce.
24. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s'y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n'habite point dans des temples faits de main d'homme;
25. il n'est point servi par des mains humaines, comme s'il avait besoin de quoi que ce soit, lui qui donne à tous la vie, la respiration, et toutes choses.
26. Il a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure;
27. il a voulu qu'ils cherchassent le Seigneur, et qu'ils s'efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu'il ne soit pas loin de chacun de nous,
28. car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l'être. C'est ce qu'ont dit aussi quelques-uns de vos poètes: De lui nous sommes la race...
29. Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l'or, à de l'argent, ou à de la pierre, sculptés par l'art et l'industrie de l'homme.
30. Dieu, sans tenir compte des temps d'ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu'ils aient à se repentir,
31. parce qu'il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l'homme qu'il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts...
32. Lorsqu'ils entendirent parler de résurrection des morts, les uns se moquèrent, et les autres dirent: Nous t'entendrons là-dessus une autre fois.
33. Ainsi Paul se retira du milieu d'eux.
34. Quelques-uns néanmoins s'attachèrent à lui et crurent, Denys l'aréopagite, une femme nommée Damaris, et d'autres avec eux.